Être en couple est une sensation merveilleuse. On partage des moments forts, des souvenirs, de l’amour. Dans les moments de joie comme de tristesse, on a quelqu’un à nos cotés.

Malheureusement, il n’est pas toujours simple d’éviter les problèmes de couple.

Au début de la relation, les défauts de votre partenaire ne vous dérangeaient pas. Au contraire, vous trouviez son côté ronchon attendrissant, sa mauvaise humeur du matin presque drôle…

Mais aujourd’hui, vous ne supportez plus ses défauts !

Vous ne supporter plus votre mari et cela commence à vous stresser.

Avec le poids du quotidien, l’insouciance de votre histoire d’amour disparait et l’existence semble difficile entre le travail, les enfants et les obligations en tous genre.

Difficile parfois de ne pas céder à la colère ou à l’agacement. On se retrouve vite débordé par ces émotions négatives au point de perdre son calme. Tensions et conflits surgissent entre vous.

 

Comment expliquer ce changement ?

L’être qui vous a subjugué par sa personnalité et ses qualités dans les premiers temps de la relation et tout ce qui vous séduisait chez lui au début a fini par vous taper sur le système.

Votre couple se retrouve dans une impasse.

La communication avec votre partenaire devient rare, voire impossible et ne se fait plus qu’avec cris et violence verbale, ou s’enferme dans le mutisme.

Pourquoi en êtes-vous arrivé là ?

Les causes sont multiples et il faut en tenir compte pour cerner le problème :

  • La routine : Quand le train-train s’installe dans un couple, les sentiments changent aussi. Vous ne vous intéressez plus au quotidien de l’autre,vous vous lassez de tout ce qu’il vous raconte et vous ne supportez plus les discussions avec votre conjoint. À la maison chacun s’occupe de sa petite vie dans son coin. L’un à regarder la télévision et l’autre sur l’ordinateur. Vos seuls centres d’intérêts en commun se focalisent sur les tâches ménagères et la gestion des enfants. Il n’y a plus de complicité entre vous.
  • L’infidélité : Quand la routine prend le dessus, l’insatisfaction entre époux se fait ressentir, le manque d’amour et de communication peut pousser l’un ou l’autre, voire les deux partenaires à devenir infidèles. En tant que femme vous n’acceptez pas cet état de chose et vous vous sentez trahie. Vous n’arrivez plus à supporter votre mari, ce traître !
  • L’argent : L’argent est une des principales sources de conflits dans le couple. Qui paie quoi ? Comment ? La façon dont on gère les finances est révélatrice de notre  Soit il est plus économe que vous, soit il dépense sans vous prévenir. Dans les deux cas cela le rend insupportable à vos yeux et crée des frictions au sein de votre couple.
  • Le caractère : Le caractère, la personnalité et la capacité à gérer ses émotions exercent beaucoup d’influence sur le couple. Quand colère, méchanceté et stress sont au rende-vous et que vous ne faites plus d’efforts pour vous ménager l’un l’autre, cela pose problème et à la longue, vous n’arriverez plus à vous supporter.
  • Les objectifs de vie : L’équilibre du couple se base sur un objectif commun. Si au fil du temps, votre mari ne fait plus attention à cela et ne pense plus qu’à sa carrière et à son avenir personnel. Le malaise s’installe. Vous vous sentez incomprise et votre couple perturbé. Vous ne supportez plus sa présence.

 

Eviter les mauvaises réactions

Face à toutes ces tensions, vous avez tendance à réagir immédiatement, sans réfléchir et cela de différentes manières :

  • Vous éviter le conflit : Vous contournez les conflits, vous changez de sujets plutôt que de parler de ce qui ne va pas vraiment.
  • Vous essayez de dominer : C’est vous qui avez toujours raison et lui toujours tort, reproches et émotivité à la clé.
  • Vous essayez de vous sacrifier : Vous renoncer à vos droits pour préserver à tout prix votre relation et votre famille.
  • Vous faites des concessions : Vous cherchez le compromis dans tous les domaines.

Des façons de faire qui n’apportent rien de bon et qui sont surtout des stratégies pour éviter la confrontation.

Pour une réaction ajustée, il faut avant tout faire un travail sur soi, avant de blâmer son partenaire et lui faire porter le chapeau de la discorde.

L’important c’est d’écouter son moi intérieur, s’apaiser, cerner ses réels besoins et ses vraies attentes. Se comprendre pour mieux réagir et communiquer dessus de façon à être entendue tout en acceptant le fait que la réponse de l’autre ne sera pas systématiquement celle dont on a besoin ou celle que l’on attend.

Il est nécessaire de se retrouver seule, réfléchir à sa propre situation et prendre des décisions. Si rien ne va dans votre couple, pourquoi ne pas partir ailleurs, quelques jours ? dans votre famille ou chez des amis ?

L’important est de se donner le temps de regarder sa vie en général et sa vie de couple en particulier, avec un regard observateur, pas un juge, se remettre en question, faire le point sur les torts et les responsabilités des deux parties, relativiser les défauts de l’autre et bien vouloir se regarder en face pour se rendre compte objectivement si on veut ou pas continuer la relation.

Voici quelques outils pratiques à appliquer pour réagir plus sainement face à vos problèmes conjugaux :
1/ Cerner ce qui ne va pas et penser à une stratégie pour avancer.
2/ Se préparer mentalement et physiquement, l’exercice physique diminue l’anxiété et le stress et vous permet de réfléchir objectivement.
3/ Pratiquer la méditation et la relaxation peut vous aider à mieux réagir et à ne pas être excessive dans la colère et le chagrin.
4/ Ne pas personnaliser les situations. On se sent mal quand une personne nous dénigre, si on relativise, nous valons bien plus qu’elle ne pense. Elle ne nous blessera pas.
5/ Se mettre dans la tête que quoi qu’il arrive on a de l’amour à revendre. Que l’on est une personne aimée par nos parents, nos enfants et toutes les personnes qui comptent pour nous.
6/ Ne pas réagir émotionnellement à l’agression verbale. Garder de la distance, lui montrer que l’on capable de prendre du recul et que le problème est partagé s’il est violent. Il est important de mettre des limites claires et de s’aligner avec ses propres besoins.
7/ Ne pas se laisser exploiter émotionnellement. « Ne pas se laisser entraîner dans des situations qui ne nous conviennent pas. Dire un Non ! clair et net !».
8/ Garder le contact avec ses amis et sa famille. Il est important d’avoir d’autres points d’appui pour se distraire et nous conseiller.

Cette rétrospective est bien utile pour réfléchir avant de réagir à chaud, réapprendre à bien communiquer, exprimer clairement son ressenti, discuter calmement et rechercher un point d’entente avec son conjoint.

En partant du principe que cette situation négative, cette impasse dans laquelle vous vous trouvez est le fruit de vos interactions à tous les deux. Il n’y en a pas un qui est blanc et l’autre qui est noir, mais bien deux personnes qui souffrent et dont les interactions respectives les ont mené là où elles sont.

Vous pouvez dépasser tout cela à deux et vous en sortir, sans heurts et sans cris. Si vous vous sortez du jeu “Ou Toi, ou Moi” et que vous partez du principe que vous êtes ensemble dans cette galère, vous êtes sur la bonne voie.

Du coup, la question à se poser est : “Qu’est-ce que vous pouvez faire ensemble pour vous en sortir ?”.

 

Ecrire une lettre à son conjoint

Ce serait bien d’écrire une lettre à votre partenaire, lui dire ce que vous avez sur le coeur. Ce que vous aimez et ce qui vous agace chez lui, ses défauts comme ses qualités, ce que vous souhaitez et ce que vous proposez pour une vie de couple sereine ensemble.

Que vous lui donniez cette lettre ou pas, elle sera un bon exercice et vous servira de base pour démarrer une série de conversations avec lui, afin de redéfinir ensemble ce que vous voulez pour votre relation.

 

Agir dans le bon sens

  1. La communication constructive : Vous devez crever l’abcès, jouer cartes sur table et aborder le problème. Dire les choses est important, être ouverte et partager son ressenti pour identifier le mal-être les yeux dans les yeux.La première question est « Pouvez-vous vivre seul(e) ? ».
  2. Une fois la crise mise à jour, il est primordial de s’accorder d’un commun accord et à nouveau se faire confiance. Il faut faire ensemble table rase du passé, vider les écuries et réorganiser votre vie de couple de manière à repenser votre relation. Multiplier les activités à deux en dehors de la maison, tels que soirées au restaurant, cinéma, cours de cuisine, de danse, en plus des moments à deux à la maison… Vous pouvez tout imaginer pour faire renaître la complicité.
  3. Mais si, par contre, le couple se retrouve dans une impasse, vous vous sentez impuissante et dans l’incapacité à communiquer avec votre mari, une bonne option serait peut-être de faire appel à un thérapeute de couple. Un professionnel qui saura vous accompagnera dans la reprise du dialogue et la constitution d’un nouveau départ pour une relation plus épanouissante, plus alignée avec vos valeurs et vos besoins à chacun.
  4. Etre persévérante et multiplier les efforts quotidiens pour se sortir de cette crise de couple. Patience, bienveillance et action sont les maître-mots.

 

Se rendre à l’évidence

Si après tous ces efforts, vous n’arrivez pas à vous reconnecter à votre conjoint.

Vous devez vous poser la question fatidique : Est-ce que notre couple est voué à perdurer ?

Bien souvent les signes ne trompent pas. Si votre mari ne change pas, continue à ne pas faire attention à vous, qu’il est moins impliqué, qu’il ne s’investit pas assez malgré vos efforts. Si les gestes d’affection deviennent rares et l’intimité espacée…

Il est temps de dire STOP !

Vous vous sentez insatisfaite et vous n’arrivez plus à vous projeter dans l’avenir avec lui.

Il faut envisager la séparation. Une décision certes difficile surtout s’il y a des enfants, mais cela s’avère nécessaire dans certains cas car il est important pour vous d’avancer et prévoir d’être heureuse dans l’avenir, avec ou sans lui.

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Partagez cet article !