Il est tout à fait normal d’éprouver le besoin de se retrouver seul avec son partenaire lorsqu’on en a besoin. Partager des moments agréables et divertissants, faire des activités qui nous rapprochent, avoir de longues conversations le soir : ce sont ces moments qui nous donnent envie de passer encore plus de temps avec notre conjoint. Cependant, il y existe un moment où l’un des deux partenaires va tout simplement trop loin. C’est le cas par exemple si vous êtes dans une relation et que vous ou votre partenaire êtes en situation de dépendance affective.

La dépendance affective est un problème sérieux qui ne fera que s’empirer si vous ne prenez pas rapidement les choses en main. En effet, lorsqu’un des deux partenaires devient dépendant de l’autre, la balance qui maintient l’équilibre dans un couple finit par pencher brutalement d’un côté. L’un a besoin de reconnaissance en permanence, d’être rassuré par son partenaire, etc. L’autre peut ainsi rapidement se sentir étouffé, ou simplement lassé de ce comportement. Ce n’est donc pas une attitude à minimiser, négliger ou ignorer chez son partenaire.

La dépendance affective touche aussi bien l’homme que la femme, cependant, le sujet est, plus souvent, abordé du point de vue de la femme. Pourquoi cette distinction ? Il est probable qu’elle soit due à de simples stéréotypes : “l’homme préfère généralement avoir son espace, sa liberté”, et donc, ne sera pas touché par la dépendance affective. Ce n’est absolument pas le cas. Cette dépendance est provoquée par un traumatisme qui ne fait, bien entendu, pas de distinction de sexe.

Un homme souffrant de dépendance aura, en dépit de toute la documentation qui se trouve aujourd’hui en ligne, du mal à identifier l’origine de son mal-être et donc à chercher de l’aide. Que ce soit pour vous ou votre partenaire, il est important de déterminer comment se manifeste la dépendance affective chez l’homme afin de trouver des solutions pour votre couple.

 

La dépendance affective : qu’est-ce que c’est ? Quelles en sont les causes ?

La dépendance affective part avant tout d’un profond traumatisme dont vous n’avez peut-être pas encore pris conscience. C’est quelque chose d’ancré dans votre mémoire, votre subconscient que vous avez probablement mis de côté sans vous en rendre compte. Le plus souvent, ce traumatisme part de l’enfance. Peut-être aviez-vous des parents distants ? Vous étiez un petit garçon tout le temps seul ? Vous vous sentiez seul, voire délaissé par votre famille qui avait d’autres préoccupations ? En grandissant, vous avez surement construit une carapace qui vous a empêché de vous rendre compte de cette dépendance au quotidien. Avec vos proches et votre famille, les choses sont différentes, et vous n’éprouvez pas forcément ce sentiment avec vos amis masculins par exemple. 

Cependant, les choses sont différentes en amour. Lorsque l’on commence une relation amoureuse, on abat inévitablement les barrières élevées autour de soi pour laisser entrer l’autre dans sa vie. Contrairement aux stéréotypes, les hommes savent aussi faire preuve de vulnérabilité lorsqu’ils sont avec l’élu de leur cœur. En faisant de la place à votre moitié, une personne que vous aimez profondément, vous ravivez cette peur jusque-là enfouie.

Vous avez soudainement peur que votre partenaire vous abandonne pour un autre homme, qu’elle se lasse, vous avez peur de retrouver la solitude dans laquelle vous vous trouviez avant son arrivée. Bien sûr, la vie n’est pas tout rose, mais vous craignez certainement de retourner à une vie sans votre moitié, une vie moins intéressante, moins belle, moins heureuse. Alors vous vous accrochez à votre partenaire, au point de ne plus pouvoir apprécier votre propre compagnie, elle devient tout pour vous.

 

Comment se manifeste la dépendance affective ?

La dépendance affective chez l’homme peut se manifester de manière aussi diverse que chez la femme. Cependant les cas de jalousie excessive chez l’homme dépassent probablement ceux de chez la femme. Si vous avez, l’impression d’être jaloux en permanence jusqu’à vous rendre malade, il est important de prendre le temps de vous demander d’où vient cette jalousie.

Il existe bien plusieurs autres signes qui vous aideront à savoir si vous souffrez de dépendance affective dans votre relation.

Votre vie tourne littéralement autour de votre conjointe. C’est simple, il est impossible pour vous d’imaginer votre vie sans elle. Bien que ce sentiment soit normal dans beaucoup de relations amoureuses, accompagné d’autres comportements destructeurs, il s’agit d’un véritable “red flag” ou signal d’alarme. En plus de cela, vous la mettez sur un piédestal, vous pensez qu’elle est meilleure que vous en tout point, que vous ne la méritez pas et donc, que vous devez à tout prix la garder dans votre vie.

Vous savez qu’elle vous aime, mais vous avez tout de même besoin qu’elle vous le dise au quotidien, qu’elle le prouve, qu’elle soulève des montagnes pour vous prouver que vous êtes le seul de sa vie. Au fond, vous savez que vous lui demandez l’impossible, mais c’est plus fort que vous. Vous devez être rassuré sur ses sentiments, savoir qu’elle ne vous quittera pas du jour au lendemain. Votre peur vous fait doucement perdre la confiance que vous avez en votre conjointe.

Vous vous êtes tous les deux beaucoup isolés dans votre cocon d’amoureux. Vous ne voyez pratiquement plus vos amis et votre famille, mais vous en voulez toujours en plus. Le temps que vous passez avec elle semble toujours trop court. Vos amis et votre famille vous ont certainement déjà fait des remarques à ce sujet, que vous avez ignorées.

Vous devenez presque prisonnier de votre relation amoureuse, en tant qu’homme, cette dépendance affective vous empêche presque de réfléchir par vous-même. Vous aviez des projets, des rêves, des envies, mais tout passe désormais par votre conjointe. Vous éprouvez désormais du mal à prendre des initiatives, de peur de faire un faux pas, de faire quelque chose qui pourrait déplaire à votre moitié. Cela peut rapidement devenir assez stressant.

Enfin, ses désirs sont tout simplement des ordres. Vous avez le sentiment que vous devez absolument satisfaire tous ses désirs et besoins pour la garder près de vous. Cette peur vous oblige à faire des choses qui vous déplaisent ou vous mettent dans une situation inconfortable, mais qu’importe, tant que votre moitié ne s’en va pas !

 

Quelles en sont les conséquences ? 

Parce que la dépendance affective n’est pas souvent associée aux hommes, votre conjointe aura probablement du mal à comprendre que vous avez un problème. Et c’est bien là le souci. Elle se sentira rapidement étouffée dans cette relation déséquilibrée où elle est finalement l’épicentre.

Elle aura également l’impression de ne pas pouvoir compter sur vous, de ne pas être suffisamment soutenue parce que vous n’êtes pas en mesure de prendre des initiatives, des décisions sans elle ou que vous doutez sur ce que vous devez faire.
Enfin, c’est tout à fait épuisant de devoir se justifier sur ses sentiments à son partenaire, prouver son amour au quotidien pour un oui ou pour un non. Le plus gros risque est que votre partenaire finisse par se lasser de cette relation qui lui coûte plus que ce qu’elle ne lui rapporte.

 

Comment s’en sortir ?

La première étape pour s’en sortir est d’en parler ! Il est vrai que peu d’hommes finissent par en parler, mais c’est tout à fait nécessaire si vous souhaitez briser ce cercle vicieux et sauver votre relation. Si vous craignez le regard des autres, de vos proches ou de votre famille, parlez-en à un professionnel. C’est également un excellent moyen de travailler sur ces blessures émotionnelles pour vous en libérer.

Ensuite, pour essayer de lâcher l’emprise que vous avez sur votre partenaire, essayez de reprendre le contact avec vos amis, sortez davantage, essayez de profiter du temps loin l’un de l’autre pour vous retrouver. Ces moments sont aussi importants que le temps passé ensemble. Vous verrez que vous aurez plus de choses à vous dire ! Organisez des sorties, commencez une nouvelle activité sportive, essayez de réfléchir à de nouveaux projets. Commencez petit à petit à prendre soin de vous.

Enfin, cela peut vous aider de discuter de votre dépendance affective avec votre partenaire. Veillez à le faire une fois que vous avez bien identifié à la fois l’origine de vos blessures et vos comportements toxiques ou destructeurs. Cela permettra à votre moitié de vous comprendre davantage, d’être patiente et surtout de vous accompagner sur le chemin du mieux-être.

 

 

La dépendance affective chez l’homme est souvent négligée, mais elle est tout aussi importante que chez la femme et peut, au fil de temps, briser votre relation amoureuse. Le plus important pour l’homme est d’en parler au plus vite avant que les choses ne s’aggravent. Vous avez les cartes en main, à vous de faire le premier pas pour être accompagné. 

 

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Partagez cet article !