Lorsque l’on pense à une rupture amoureuse, on réagit et compatit généralement à la peine de la personne quittée, par opposition à celle de la personne qui s’en va. Pourquoi cette différence ? Et bien tout simplement car il est plus facile d’imaginer que la seule personne ayant le coeur brisée est la personne quittée. On se dit que l’autre est sans doute sans coeur, sans remords et met fin à la relation parce qu’elle veut simplement s’en aller. Bien entendu, la réalité est tout à fait différente, une rupture touche les deux partenaires, mais de manière différente.

Si vous n’avez jamais quitté quelqu’un que vous aimez encore, cela peut être dur à imaginer ou comprendre. Effectivement, il est possible que vous ayez été quittée à chaque fois et que vous vous retrouviez donc toujours de l’autre côté de la barrière. Vous n’arrivez plus à communiquer avec votre conjoint au point que vous commencez à vous éviter ? Vous avez un problème de confiance au sein de votre couple qui vous sépare de jour en jour ? Vous avez des plans de vie tout à fait incompatibles ? Dans ce genre de cas, une rupture est envisageable, et en prenant cette décision, vous souffrez également des conséquences d’un deuil amoureux. Et oui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, parfois l’amour ne suffit pas, et restez fidèle à soi-même peut vouloir dire accepter la défaite et se séparer de son partenaire.

Cependant, même si c’est vous qui décidez de vous en aller car vous réalisez qu’il s’agit de la meilleure solution, cela n’enlève absolument rien à la peine de perdre l’être aimé. Avoir le coeur brisé n’est donc pas uniquement un privilège accordé à la personne quittée. Que vous ayez été quitté(e) ou que vous ayez quitté votre partenaire, vous découvrirez dans cet article dans quels cas la personne qui s’en va peut, elle aussi, subir un deuil amoureux et comment le surmonter.

 

Vous avez des regrets sur la manière dont les choses se sont passées

Après avoir décidé de mettre fin à la relation, vous regrettez amèrement la manière dont les choses se sont passées entre vous. Vous pensez à la manière dont vous avez amené la discussion ou la manière dont vous l’avez quitté. Dans ce cas, c’est la rupture du quotidien avec la personne aimée qui vous affecte le plus. Vous auriez aimé garder une meilleure relation même après la rupture. Peut-être avez-vous même tenté par désespoir une approche amicale pour essayer de renouer le contact avec cette personne. Gardez à l’esprit que le changement est toujours difficile. Cependant, être célibataire est et sera toujours mieux que d’être dans une relation qui ne vous convient pas. Rappelez-vous de la raison pour laquelle vous avez pris cette décision et quelle était la situation dans votre couple à ce moment. Même si vous éprouvez des regrets, vous avez pris la bonne décision et avez ainsi favorisé votre bien-être, même si vous n’en avez pas encore le sentiment.

Rien ne sert donc de s’accrocher à des regrets sur la manière dont les choses se sont passées. Il est préférable à présent de vous concentrer sur vos objectifs et sur vos envies pour ne pas tomber dans un cercle répétitif et négatif. Les choses finiront forcément par s’améliorer, cependant vous devez passer au-dessus de ces regrets pour venir à bout de ce deuil amoureux.

 

Vous pensez sans arrêt à cette personne

Votre deuil amoureux persiste car vous avez toujours un conflit intérieur. Votre coeur et votre raison s’affronte et vous font penser jour après jour à cette personne. Vous l’aimez mais vous ne pouvez plus être avec elle. Vous vous renfermez donc dans cette bulle où personne ne peut plus vous atteindre, parce qu’au final vous vous dites que vous avez provoqué cette rupture. Attention à ce genre de discours intérieur, vous n’avez pas à ressentir de la culpabilité pour avoir mis fin à une relation qui ne fonctionnait pas. Comme évoqué plus tôt, malheureusement parfois l’amour ne suffit pas à maintenir un couple en vie. Il faut des efforts des deux côtés et si cela n’est pas possible : c’est la fin. Quelqu’un devait à un moment où à un autre prendre cette décision. Bien entendu, cela n’enlève rien à la peine que vous ressentez. Néanmoins, n’oubliez pas que vous avez pris une décision rationnelle et réfléchie après avoir analysé la situation. Seulement, votre coeur à encore du mal à accepter la situation. Il est donc normal que vous pensiez beaucoup à cette personne, que vous ressassiez les moments heureux ou pensiez à elle à longueur de journée. Vous êtes également affecté(e) par le fait que vous étiez habitué(e) à sa présence et donc son absence pèse sur vous au quotidien.

Accordez-vous un moment pour être triste, sans que cela prenne des mois, puis faites la liste des choses qui n’allaient pas dans votre relation : les erreurs, le manque de communication, la jalousie etc., et réfléchissez à la manière d’éviter tout cela dans votre prochaine relation. Rappelez-vous que cette relation n’était pas toute rose et prenez le temps si besoin de coucher vos émotions sur le papier pour lever la culpabilité que vous ressentez. Avec le temps, vous comprendrez que vous avez pris la meilleure décision.

 

Et si…

Les “et si” qui restent dans votre esprit peuvent être dévastateurs, surtout si vous restez isolé(e). Vous vous demandez “et si j’étais resté(e) au lieu de partir” ou alors “et si j’avais fait tel ou tel effort pour changer la situation”. Ces scénarios imaginaires impliquent souvent un happy ending digne d’un film hollywoodien : “si j’avais fait cela, nous serions certainement mariés avec trois enfants en ce moment”. La vérité c’est qu’il est très peu probable que votre relation ait eu une fin heureuse si vous avez décidé d’y mettre fin. Il n’est pas rare qu’après une rupture difficile, on souhaite se bercer d’illusions pour échapper à la réalité des événements. Ce deuil amoureux pèse sur vous car vous aviez atteint un point de non-retour dans cette relation et celle-ci était probablement déjà terminée lorsque vous avez pris votre décision. Les “et si” n’auraient donc certainement pas ramené la fraîcheur et l’innocence des premiers jours dans votre couple.

Sachez que reprendre la relation n’a pas de sens, les choses ne changent pas toutes seules. Un nouveau départ n’est envisageable qu’au prix d’un véritable travail sur soi, et sur la relation. Cela prend du temps et demande souvent d’être accompagné(e).

Peut-être même avez-vous pris cette décision car vous vous êtes rendu(e) compte que votre partenaire ne vous aimait pas/plus réellement. Dans ces circonstances, les “et si” sont inutiles car vous savez très bien au fond de vous que ceux-ci n’auraient pas empêché la chute libre de cette relation. Les “et si” sont un moyen de vous torturer. Prenez le temps de parler avec votre entourage proche de ces pensées ou doutes qui vous tourmentent afin qu’ils puissent vous conseiller. Ne restez pas seul(e) à créer des scénarios insensés pour tenter de déculpabiliser. Passez du temps avec vos proches et changez-vous les idées !

 

Voir cette personne avec quelqu’un d’autre

Un des plus gros déclencheurs du deuil amoureux, même pour la personne qui s’en va, est de voir que l’autre s’est rapidement remis en selle. Vous pouvez vous poser toutes sortes de questions “il/elle ne m’aimait finalement pas tant que ça ?”, “peut-être que cette personne attendait simplement que je finisse par rompre ?”. Le meilleur moyen de surmonter cette phase difficile est de travailler sur vous-même : améliorer votre carrière, votre alimentation, votre style de vie, etc. Faites des choses que vous avez toujours voulu faire, passer du temps avec des gens qui vous amusent. En vous recentrant sur vous, vous vous rendrez compte que vous pouvez également être heureux/se à nouveau, vous épanouir et pourquoi pas retrouver l’amour. Prenez donc le temps travailler sur votre développement personnel et vous verrez rapidement le bout du tunnel.

 

 

Le deuil amoureux peut être vécu des deux côtés. Parfois on minimise les signes, on culpabilise et on s’isole pour se punir. Il est important de comprendre que vous avez déjà fait le premier pas pour améliorer votre bien-être en quittant cette relation. Certes, cela est difficile, mais en travaillant sur vous vous verrez bientôt les bénéfices d’une telle décision. Alors, accrochez-vous et prenez soin de vous !

 

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Partagez cet article !