Vous vivez certainement déjà une vie pleine de rebondissements, même s’il s’agit simplement de changements et d’ajustements du quotidien. Votre patron vous fait travailler sur un dossier plus longtemps que prévu ? Un de vos enfants est malade ? La situation liée au COVID chamboule toute votre organisation ? Ou alors la situation économique actuelle a complètement changé la donne ? Tous ces événements s’enchaînent, se répètent et influencent votre vie et vos relations. Certains rebondissements ou événements sont amusants et à force vous ne les remarquez peut-être plus car ils font désormais partis de votre quotidien. Cependant, d’autres événements peuvent entraîner d’énormes répercussions sur les plans émotionnels, psychiques et parfois sans même que vous en ayez conscience. Comme une carte courbée ajoutée à un très sensible château de cartes, la situation peut rapidement dégénérer. Par exemple, un nouvel employé arrive dans votre entreprise et vous développez avec cet homme de grandes affinités, voire un jeu de séduction alors que vous avez déjà un conjoint. Il peut également s’agir de ces petites attentions que votre moitié n’a plus à votre égard : vous préparer le petit-déjeuner, vous raconter sa journée pendant le dîner ou regarder la télévision avec vous le soir. Ou bien c’est le repli sur soi, parce que chacun est stressé et essaie de gérer comme il/elle peut. Ces éléments changent votre quotidien petit à petit et vous font finalement penser que la flamme de votre couple s’est éteinte.

Plusieurs raisons peuvent expliquer que vous vous posiez aujourd’hui la question “dois-je le quitter ?” : un autre homme, la peur d’être heureuse, la solitude ou bien la nature de la relation que vous entretenez avec votre moitié. Bien entendu, ce n’est pas une question à laquelle vous pouvez répondre sans prendre en considération certaines questions essentielles : êtes-vous heureuse ? d’où viennent vos doutes ? quelles seraient les conséquences d’une rupture avec votre conjoint ? Ces questions et bien d’autres seront abordées dans cet article afin de vous aider à prendre la meilleure décision pour votre relation mais surtout pour vous-même.

1. Êtes-vous heureuse ?

Il n’est pas rare que certaines personnes restent dans une relation qui ne leur convient pas. Pourquoi ? Plusieurs raisons peuvent expliquer cette décision : la peur de tout recommencer, la peur de se tromper, mais aussi la peur de voir ses enfants affectés par la situation. Dans ce genre de cas en particulier, on a souvent l’impression qu’en plus de quitter son partenaire, on inflige une rupture aux enfants, à la famille. Si vous êtes dans cette situation, prenez également en considération que le bonheur des parents influent sur les enfants : avoir des parents séparés mais heureux ou en couple et malheureux. On peut également supposer que votre famille préfère vous voir heureuse.

Si vous venez à vous poser la question “dois-je le quitter ?”, il est évident que quelque chose ne fonctionne plus correctement dans votre couple. Prenez le temps de vous demander si vous êtes heureuse dans la vie de tous les jours. Est-ce que votre foyer est devenu source de frustration ? Est-ce que vous préférez aujourd’hui les moments de solitude aux moments partagés avec votre conjoint ? C’est le moment d’évaluer la situation dans laquelle vous vous trouvez et déterminer si vous pouvez le supporter encore un peu plus longtemps et tenter d’améliorer la situation ou s’il est préférable pour vous de vous en aller. Bien entendu, il s’agit d’une décision extrêmement difficile à prendre et c’est pourquoi il est absolument indispensable que vous vous écoutiez. En effet, il est fort probable qu’au fond de vous, vous sachiez déjà ce que vous souhaitez. Comme dans la plupart des grandes décisions de notre vie, ce sont davantage les conséquences qui s’en suivent qui nous effraient : la solitude, la souffrance, le manque, la peur des regrets, notamment.

Voulez-vous essayer d’arranger les choses ? La réponse peut être non. Surtout si vous vous sentez plus heureuse en pensant à un avenir « seule » ou avec un autre homme. Dans tous les cas, il n’y a pas de recette à appliquer. Si vous êtes sûre de vous après cette question, il faudra passer à l’action et en discuter avec votre conjoint.

2. Voulez-vous quitter votre conjoint pour les bonnes raisons ? 

Peut-être avez-vous une raison plus spécifique de vous demander si vous devez quitter votre conjoint. Au-delà de la solitude que vous ressentez peut-être dans votre couple ou bien la frustration des disputes incessantes, vous avez peut-être une raison plus concrète et déjà identifiée pour laquelle vous souhaitez quitter votre mari/partenaire. Dans certains cas, il s’agit d’un autre homme. Quitter votre moitié pour un autre homme, cela en vaut-il vraiment la peine ? A vous de le déterminer. Commencez par vous poser les questions suivantes : les sentiments de cet autre homme sont-ils réciproques ? Pensez-vous réellement qu’il vous fait passer au premier plan ? Votre relation extra-conjugale est-elle aussi sérieuse que vous le pensez ? Le fait que vous ayez une aventure avec un autre homme signifie soit que vous allez chercher ailleurs ce que vous ne trouvez pas/plus dans votre couple ou que vous n’êtes plus du tout satisfaite de votre conjoint. Cependant, dans l’enthousiasme et l’excitation de la nouveauté, il est facile de faire la confusion et penser que vous n’aimez plus du tout votre mari. Avez-vous déjà vécu avec votre amant ? Peut-être est-il différent au quotidien. Êtes-vous certaine que vous ne regretterez pas votre décision si les choses se détériorent avec celui-ci ? Ou serez-vous tout de même satisfaite d’avoir quitté votre conjoint ?

Attention, comparer une relation nouvelle ou même établie depuis un certain temps, mais extra conjugale avec une relation durable, équivaut à comparer deux types de relations très différentes et peut vous mener droit dans le mur. Prenez le temps de réfléchir à vous et pour vous.


3. La décision doit être prise pour vous.

Comme évoqué brièvement dans le point précédent, si vous vous demandez “dois-je le quitter ?”, c’est que pour vous, quelque chose ne va plus dans votre couple. Il est possible que ça ne soit pas le cas de votre partenaire et que celui-ci ne le remarque même pas. Toute la réflexion se base sur vous et tourne autour de vous et la manière dont vous vous sentez dans cette relation. Dans ces conditions, si vous souhaitez quitter votre conjoint pour un autre homme, demandez-vous pour quelles raisons ? Est-ce que cela vous convient véritablement ? Si oui, alors même si votre amant vous quitte par la suite ou ne souhaite finalement plus être avec vous alors vous n’aurez aucun regret. En effet, en prenant une décision pour vous, vous vous assurez que vous priorisez votre bonheur : vous quittez votre moitié car vous n’êtes plus heureuse avec lui.

De la même manière, si votre couple est en péril parce que les disputes se multiplient ou que la communication est quasi-absente, alors il est évident que vous devez faire passer votre bonheur en priorité. Est-ce que vous pensez perdre plus que vous ne gagnez en restant avec votre conjoint ? Quelle est la bonne manière de vous prioriser selon vous ?

4. Accepter les conséquences 

Enfin, êtes-vous prête à en assumer les conséquences ? Quitter votre partenaire est toujours difficile même si vous n’avez plus de sentiments pour lui : c’est la rupture d’un quotidien ensemble, des habitudes, de lieux fréquentés ensemble, de sa présence, et en plus il y a souvent le poids de la culpabilité. Quelles peuvent-être les conséquences négatives ? Faire le mauvais choix, souffrir du manque de l’autre, provoquer un changement brutal et négatif dans votre vie, et de celle de vos enfants si vous en avez.

Prenez le temps de bien considérer tous ces éléments pour prendre votre décision. Il est possible que vous réalisiez que vous n’êtes pas encore prête à laisser cette personne partir.

Vous pouvez également vous sentir seule ou regretter cette décision. Cependant, si après la lecture de cet article, vous êtes certaine qu’en restant avec votre partenaire vous serez plus malheureuse que si vous partez alors les conséquences vous sembleront beaucoup moins importantes à supporter.

Il est aussi indispensable de véritablement prendre le temps de se faire accompagner, aider. Un travail sur soi, à défaut d’un travail de couple si ce dernier n’est pas envisageable, vous aidera à gagner en clarté ; Elément indispensable pour prendre une décision véritablement raisonnée et choisie. Ne restez pas seule et faites le nécessaire pour vous faire aider par une personne suffisamment neutre et avisée. C’est à ce moment-là justement que vous prenez vos responsabilités et que vous vous mettez en conditions pour prendre une décision juste pour vous.

Dois-je le quitter ou non n’est certainement pas une question facile à se poser. Si vous préférez les moments passés seule aux moments passés avec votre compagnon, que vous vous sentez ignorée et qu’après en avoir discuté avec votre conjoint le problème persiste, alors il est peut-être temps d’envisager une rupture. En revanche, si vous voulez le quitter pour un autre homme, assurez-vous que vous faites ce choix en toutes connaissances de cause, c’est à dire en vous posant les bonnes questions. Pensez toujours à vous en priorité, à votre bien-être et à votre bonheur pour éviter d’être blessée et plus tard regretter votre choix.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Partagez cet article !