“La crise de la quarantaine” est une expression qui revient très fréquemment dans les comédies romantiques, les émissions de télévisions et les nombreuses séries des vingt dernières années. Ce terme caricature souvent un homme d’âge mature se laissant subitement aller à des activités peu ordinaires ou ayant des changements brusques de d’intérêts ou d’humeur. Généralement, c’est un homme marié qui finira par aller voir ailleurs pour assouvir ses nouvelles passions.

C’est un portrait très caricatural qui fait souvent sourire dans les médias, et donc la question suivante est souvent posée : “existe-t-il vraiment un phénomène que l’on peut identifier et qualifier de crise de la quarantaine ?”. Beaucoup débattent sur le sujet et l’on peut aujourd’hui trouver des arguments convaincants allant dans les deux sens.

Après un certain âge, il arrive que certains hommes passent par une “crise”. Cependant c’est également le cas chez les femmes de la même tranche d’âge. En théorie donc, tous les hommes ne passent pas par cette crise, même si elle est parfois décrite comme presque inévitable pour certains spécialistes. Certains hommes sont, en tout cas, plus susceptibles de passer par une “crise” après un certain âge s’ils se sentent piégés dans leur quotidien, par leurs obligations ou s’ils se sentent sous-estimés ou dévalorisés.

Ils peuvent ainsi avoir des comportements, des gestes et des paroles très différentes de leur caractère initial : c’est d’ailleurs un des points qui fait voler beaucoup de relations en éclat. Est-ce bien là la crise de la quarantaine que vous pensez décelez chez votre conjoint ? C’est tout à fait possible. Il est important de rester à l’écoute de votre moitié et surtout lui faire comprendre que vous faites de lui une priorité.

Cet article aborde donc les formes que peuvent prendre la fameuse “crise de la quarantaine” et les attitudes que vous pouvez adopter pour essayer de comprendre votre conjoint et renforcer votre relation.

 

Mon conjoint traverse une crise de la quarantaine

Comme évoqué précédemment, tous les hommes ne vivent pas forcément une crise de la quarantaine. Votre conjoint a subitement commencé à faire de l’équitation ou de la plongée sous-marine ? Peut-être qu’il veut tout simplement essayer une nouvelle activité sportive. Ce qu’il est important de retenir ici, c’est que “changement” ne veut pas toujours dire “crise”.

Cependant, de manière générale, il est vrai que certains profils sont plus susceptibles de traverser une crise de la quarantaine, notamment les hommes qui ont un état de santé mental et physique plus vulnérable. Ils auront ainsi plus tendance à se sentir limités dans leur quotidien et donc chercheront à casser la routine en réalisant des “folies”. Les hommes ayant un manque de confiance en eux auront également davantage tendance à faire appel à des changements (physiques ou mentaux) pour se dépasser et/ou se réinventer. Enfin, les hommes se sentant piégés dans une carrière qui ne leur convient pas auront aussi tendance à vouloir chercher une échappatoire qui leur apporte une dose de plaisir et compense le sacrifice nécessaire pour subvenir aux besoins de leur famille.

De manière plus spécifique, si vous avez observé votre conjoint attentivement et que vous pensez qu’il vit actuellement une crise de la quarantaine, vous serez en mesure d’identifier et reconnaître de nombreux éléments et caractéristiques soulevés ci-dessous.

 

L’élément déclencheur 

Les crises de ce type ont généralement un élément déclencheur. En effet, vous êtes certainement en mesure d’identifier un “avant” et un “après” si votre conjoint traverse effectivement une crise de la quarantaine. A son 45ème anniversaire, vous vous souvenez qu’il a longuement fixé le gâteau avant de souffler les bougies et le lendemain il vous a soudainement parler de son idée de road-trip sur la côte Ouest des Etats-Unis ? Le déclencheur pourrait bien être son anniversaire. Le déclencheur est d’ailleurs souvent un événement marquant, où la personne se rend compte que les années ont passés et qu’il n’a pas réalisé tout ce qu’il voulait faire dans sa vie : sauter en parachute, acheter une voiture hors de prix ou voyager hors des sentiers battus, mais surtout des choses plus profondes sous des apparences souvent trompeuses. « Voilà, je suis à la moitié de ma vie, et maintenant quoi ? » est souvent une question qui taraude l’homme en plein crise de la quarantaine. Avec comme dégoupilleur, l’idée finalement de ne pas vraiment vivre pleinement sa vie. Ces envies se manifestent donc sous la forme d’achats impulsifs, une frustration au quotidien, etc.

Si vous n’arrivez pas à identifier d’anniversaire ou d’un événement déclencheur en particulier, gardez en tête qu’il peut s’agir de n’importe quel moment qui lui rappelle le temps qui passe : le départ des enfants pour l’université, l’apparition de cheveux blancs, les capacités physiques qui diminuent ou une déception professionnelle. Ces éléments soulèvent directement d’importantes questions chez votre conjoint : “qu’ai-je fait de ma vie ?”, “qu’est-ce qu’il me reste à faire sur ma liste de souhaits ?”, “que puis-je faire pour me sentir mieux, me soulager ?”. La crise de la quarantaine est finalement une prise de conscience de votre conjoint, il n’est pas totalement satisfait de la vie qu’il a et il a conscience que le temps continue de s’écouler.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué en prêtant attention à ses nouvelles habitudes, c’est une crise d’identité : “qui suis-je et qu’ai-je accompli dans ma vie ? Qu’est-ce que je veux à présent ?”. Après cet élément déclencheur, votre moitié vous fera peut-être savoir qu’il désire faire quelque chose de différent, de particulier ou d’hors du commun. Cependant, il est fort probable qu’il ne sache pas concrètement ce qu’il souhaite : “et si on faisait quelque chose que nous n’avons jamais fait ? Et si nous partions à l’aventure ?”. Si vous reconnaissez votre conjoint dans ces quelques lignes, il est fort probable qu’il traverse une crise de la quarantaine.

 

Qu’est-ce que cette crise implique ?

La crise en elle-même peut se manifester de plusieurs manières différentes. Cela peut être des achats impulsifs : voitures, vêtements, billets d’avions, etc. De nombreuses sautes d’humeur tout au long de la journée qui sont provoquées par la frustration ressentie par votre moitié. Il est désormais irritable et très critique sur les habitudes du quotidien et la manière de gérer les choses au sein du foyer.

Cela peut parfois mener à un état dépressif. En effet, votre conjoint réalise subitement qu’il n’est tout simplement pas satisfait de sa vie et va donc passer ses journées à ressasser ses décisions et actions jusqu’à rentrer dans une sorte de déprime.

Vous aurez également à gérer des disputes car vous n’arrivez pas à suivre ou à comprendre son nouveau mode de vie et/ou sa nouvelle façon de penser. C’est généralement à cette étape que se créent, chez certains hommes, l’envie d’aller voir ailleurs. En effet, en voulant retrouver leur jeunesse envolée et se sentant incompris dans leur foyer, certains hommes finissent par tromper leur compagne, généralement avec une femme plus jeune. C’est là encore, une manière comme une autre d’échapper au temps qui passe. Pas d’inquiétude cependant, tous les hommes ne commettent pas d’adultère et la communication au sein de votre couple ou l’aide d’un professionnel, peuvent vous permettre d’éviter cette situation.

 

Qu’est-ce que cette crise implique ?

Afin de ne pas laisser votre conjoint isolé dans sa bulle, il est important de réfléchir à des moyens de vivre cette crise de la quarantaine à deux pour renforcer votre couple.

  • Acceptez le changement et participez-y ! Même si sauter du haut d’un avion vous paraît totalement insensé, il y a certainement des choses que vous avez toujours voulu expérimenter vous aussi. Ne restez donc pas là à observer votre conjoint du coin de l’oeil, joignez-vous à lui, proposez de nouvelles activités, innovez ensemble ! Le changement, même s’il est brusque n’est pas toujours négatif, cela peut tout à fait être un nouveau chapitre plein d’excitation dans votre vie.
  • Prêtez attention à ses besoins et à lui tout simplement, vous verrez qu’il finira par faire la même chose avec vous. Soyez patiente et donnez-lui de l’attention, il a besoin de se sentir apprécié et admiré. Vous avez certainement déjà eu les mêmes besoins à un moment donné de votre relation, renvoyez-lui la pareille !
  • Discutez et apprenez l’un de l’autre. Vous avez sûrement vous aussi des choses à dire, vous réalisez d’ailleurs vous aussi que le temps passe et vous avez besoin d’en discuter. Cela peut être un bon moyen de vous rapprocher et de vous comprendre, surtout si vous n’exprimez pas vos sentiments de la même manière.
  • N’hésitez pas à faire appel à un coach ou un professionnel des relations de couple, si la communication semble rompue ou si vous avez des doutes sur sa fidélité. C’est un excellent moyen de remettre les pendules à l’heure et repartir sur de bonnes bases. Vous avez tout à y gagner!

 

 

La crise de la quarantaine est une étape à traverser à deux dans un couple, elle ne concerne pas seulement votre conjoint. Si vous réussissez à en sortir main dans la main, votre couple n’en sera que renforcé.

 

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Partagez cet article !