Peut-on pardonner une tromperie ? | Tout savoir sur l’infidélité

 

 

« Arriverons-nous à nous relever de cette épreuve ? » Voici une des questions les plus courantes que mes patients me posent. Cette période est tellement fatigante et difficile que vous aspirez à laisser cela derrière vous. Vous souhaitez tout oublier, faire table rase du passé et recommencer. Je comprends ce désir, mais sachez qu’oublier ce qu’il s’est passé n’apportera rien de bien. À la place, je vous suggère de pardonner.

Comment pouvez-vous oublier une chose aussi énorme ? Vous devez au contraire l’utiliser comme un atout dans votre vie de couple. Vous ne serez jamais « comme avant ». Et d’ailleurs ce n’est même pas enviable puisque c’est cet avant qui a mené à la situation d’infidélité. Vous ne serez donc pas comme avant, vous serez mieux qu’avant !

L’indicateur que je donne régulièrement à mes patients est celui de la communication : lorsque vous pourrez parler de l’infidélité que vous avez commise librement, sans que cela provoque des raz-de-marée constants, alors vous saurez que vous avez pardonné et que votre reconstruction est en très bonne voie. À ce moment-là, je vous garantis que même si vous gardez un souvenir horrible de cette période, vous reconnaîtrez qu’elle vous a apporté quelque chose que vous n’aurez peut-être pas atteint autrement. Votre couple devient alors assez fort pour résister à toutes les épreuves qui se présenteront à vous, car maintenant vous savez comment aborder les problèmes qui surviennent. Mais bien sûr cela demande de passer du temps et de s’investir dans la reconstruction.

 

Combien de temps faut-il pour dépasser l’infidélité ?

Reconstruire votre couple et dépasser l’infidélité demande du temps. Beaucoup de temps. Il n’y a pas de potion magique à prendre avant de dormir pour arranger la situation au réveil. D’ailleurs, cela n’est pas enviable, il faut que ce soit un travail de longue haleine pour que la reconstruction ait du sens et de la valeur. C’est donc quelque chose qui doit s’inscrire dans la durée. Vous devez vraiment faire attention à ne pas bâcler cela, car mettre la poussière sous le tapis n’apporterait rien de positif.

Bien entendu, le temps de nécessaire pour dépasser l’infidélité est propre à chaque couple et à l’histoire de chacun. Tout dépend où vous en êtes émotionnellement avec vous-même et avec votre partenaire, tout dépend de votre situation et du temps que vous pouvez accorder à cela, tout dépend si vous bénéficiez de conseils de professionnel ou si vous entamer seul(e)s ce chemin semé d’embûches. Cependant, pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter entre 8 mois et 2 ans. Si vous aimez la personne avec laquelle vous faites ce chemin, reconnaissez que cela vaut le coup !

Les gens très occupés (et nous le sommes tous et toutes) me disent qu’ils veulent dépasser l’infidélité, mais qu’ils n’ont pas le temps. Il est très important de changer votre vision des choses en établissant vos priorités. Par ailleurs, la reconstruction est davantage une attitude qu’un moment. Dans la plupart des cas, c’est seulement un changement d’attitude vis-à-vis de vous-même, de votre conjoint et de votre vie qui est nécessaire. Certes cela demande beaucoup d’énergie et un engagement réel, mais ne pensez-vous pas que le jeu en vaut la chandelle ? Pour mettre tout cela en perspective, j’ai fait une vidéo pour vous aider à changer votre vision des choses.

 

Témoignages

Frédérique, 35 ans, La Réunion - Forfait Clarté

 » J’ai pris contact avec Myriam Bidaud au moment où j’avais vraiment besoin d’une écoute. J’étais en arrêt de travail depuis plusieurs mois à cause d’une grave maladie. J’étais en proie à une angoisse quasi permanente que je souhaitais canaliser le plus tôt possible car cela devenait invivable.  »

Marie et Didier, 44 et 46 ans, Genève - Forfait Co Création

 » Nous avons eu notre premier appel vidéo par Skype avec Myriam 2 ou 3 semaines après un gros clash. La situation s’était calmée mais les blessures étaient encore bien là.
Ma première surprise fut que mon mari accepte de participer lors de cette première séance skype. « 

Nathan, 26 ans, Cambridge, Forfait Clarté

 » Au moment où j’ai décidé de m’inscrire au programme d’accompagnement de Myriam Bidaud, j’étais complètement perturbé et perdu parmi toutes ces questions que je me posais, la tristesse, la colère, l’amour et la déception. «