Mathis et Christiane, 25 et 24 ans, Luxembourg, Forfait connexion

Jeune couple qui fait un câlinAvant de prendre contact avec Myriam, nous avions déjà abordé l’éventualité d’une thérapie mais, au final, aucune démarche n’a jamais été faite et pourtant, nous en étions arrivés à nous disputer tout le temps, même en pleine vacances. C’était tout simplement la crise.

Nous étions dans une situation difficile et le fait que nous ayons un enfant ne facilitait pas les choses…

Le fait que ce soit lui qui me propose de suivre une thérapie, et en plus à distance car il savait que j’avais un emploi du temps chargé, m’avait non seulement véritablement surpris mais aussi rassuré car dans ma tête, je le voyais déjà me quitter. Je n’avais pas réalisé qu’il n’y avait pas que moi mais que lui aussi souffrait beaucoup de notre situation.

Je dois admettre que ma première impression était que ça ne servirait plus à rien alors autant nous séparer, mais j’ai très vite pris conscience qu’aucun de nous deux ne voulait juste tirer un trait sur notre histoire.

Au fur et à mesure des séances Skype avec Myriam, on pouvait voir des résultats concrets, même si à la base, c’était plus la démarche qui me semblait la plus importante.
Pour moi aussi, bien des choses se sont améliorer, comme mon obstination légendaire et ma tendance à verser dans les émotions.

La méthode de Myriam est réellement efficace et les exercices comme la manière dont elle abordait chaque séance étaient à chaque fois différente mais on avançait et les choses bougeaient.

Même si j’en étais arrivée à me demander, à un moment, où est-ce que tout cela allait réellement aboutir, je constatais que sans réellement nous en rendre compte au début, nous étions en train de construire, de rebâtir notre relation, tout simplement notre « nous ». Nous avions oublié de prendre ce moment pour nous poser et juste parler de nous.

Je suis passée par beaucoup de phases et de sentiments durant notre thérapie, notamment les appréhensions, les doutes, ou encore des sentiments plus positifs comme l’enthousiasme mais ce qui m’a un peu secoué et marqué est quand j’ai pris conscience qu’en fait, nous ne vivions pas du tout notre histoire de la même façon.
C’était une vraie révélation pour moi mais j’ai compris que les différences n’étaient pas forcément des divergences…

Mathis et moi avions aimé la quasi-totalité de la manière dont s’est déroulée notre thérapie à distance, en particulier les mises en situation et les exercices, comme ceux durant lesquels on a appris à communiquer autrement qu’avec des mots.
Le seul moment où on a été quelque peu bloqué, est quand Myriam nous a demandé de réfléchir à la façon dont nous voulions gérer nos différences, sinon nous avons tout simplement aimé chaque moment passé avec cette femme bienveillante et à l’écoute qu’est Myriam Bidaud.

Aujourd’hui, nous avons développé, non seulement notre sens de l’humour mais aussi notre capacité à prendre les choses plus simplement, sans dramatiser et du coup, les soucis ou petites querelles ne traînent plus en longueur et on est tout simplement mieux, plus heureux ensemble et on sait communiquer autrement qu’en nous disputant ou en élevant la voix.

Si je pouvais transmettre un message aux personnes qui se posent encore la question, allez-y ! A partir du moment où vous envisagez un travail de couple, il ne faut plus hésiter car il est important de faire bouger les choses.
J’ai moi aussi pensé que ce serait non seulement long mais pesant, mais en fait non ! C’est tout simplement efficace et surtout ça fait énormément de bien, aujourd’hui, nous partons sur de nouvelles bases. C’est en fait, un merveilleux cadeau que nous nous sommes fait.

 


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple