Avis – Découvrez les Témoignages sur la confiance en Couple

cindy lamberbourgcindy lamberbourg
08:42 15 Sep 21
Un grand merci pour nos échanges et votre professionnalisme qui m'ont permis d'avancer. Je vous recommande à 100%.Bonne continuation
Olivia NguyenOlivia Nguyen
19:21 08 Jul 21
Je me suis tournée vers Madame Bidaud lorsque j'ai traversé une période difficile dans ma vie. J'y ai trouvé une personne bienveillante, à l'écoute et pleins de bons conseils. Elle m'a aidé à faire face aux épreuves que je traversais. Vous pouvez y aller les yeux fermés.
Manon “b.m15”Manon “b.m15”
18:24 29 May 21
Merci à Myriam qui m’a beaucoup aidé dans une période de ma vie pas facile. Elle m’a aidé à y voir plus clair et à avancer.Je la recommande vraiment !Merci encore !
CyrielleCyrielle
18:52 08 Apr 21
Myriam, m a aidé à traverser une période difficile avec bienveillance, écoute et toujours de bons conseils. Elle m'a fait prendre conscience que la seule personne à passer en priorité c était moi.Je recommande Myriam à 100 %
ROQUE MagaliROQUE Magali
18:56 12 Jan 21
Si vous souhaitez franchir le pas de vous faire accompagner je vous conseille Myriam.N’hésitez pasPeu importe votre besoin elle sera vous écouter et vous guider
js_loader

Couple homme caucasien et femme asiatiqueAvant de prendre contact avec Myriam, nous étions dans une relation où tout pouvait être prétexte à conflits. La moindre réflexion était une opportunité à s’interroger, douter ou encore débattre avec beaucoup de colère, de frustration et souvent de déception…
Tout était juste chaotique, beaucoup de jalousie et de souffrance en prime, et nous ne savions pas comment nous en sortir.

Nous sommes vraiment très différents. Des cultures différentes, des avis différents sur quasiment tout et même si nous étions mariés, c’était vraiment difficile à vivre car j’avais pleins de doutes à propos de notre mariage.
C’est parce que nous étions coincés que nous avons finalement décidés de prendre rendez-vous avec un thérapeute de couple. Malheureusement, avec le souci de la langue car elle ne parle pas encore assez bien le français, cela n’a pas bien fonctionné. Du coup, notre première tentative a été un cuisant échec qui n’a fait qu’empirer les choses.
C’est pour cela que nous avons opté cette fois-ci, pour une thérapie en anglais avec Myriam.

Pour moi, ce n’était ni évident, ni facile de communiquer avec Mai Lin via Myriam, mais j’ai pu apprendre beaucoup de choses. Je sais aujourd’hui que faire marcher une relation demande beaucoup d’efforts, quelques fois d’un minimum de formation et des choix à faire à différents niveaux.
Le travail fait avec Myriam m’a également permis de comprendre mieux comment communiquer dans le couple, ce qui a porté énormément d’améliorations dans notre quotidien et notre manière d’être ensemble.

Pour Mai Lin, elle a eu encore plus de mal car elle sentait bien que je ne lui faisais pas totalement confiance et pensait que je ne voulais pas l’écouter partager ses ressentis et ses problèmes.

Grâce à l’accompagnement de Myriam, nous sommes allés un peu plus en profondeur dans notre relation de couple. Aujourd’hui, il y a plus de compréhension et de confiance entre nous et surtout, nous avons appris à vraiment se parler et s’écouter.
Et j’ai enfin compris comme elle faisait des efforts pour être avec moi et qu’elle faisait toujours ces choix en fonction de cela…

Elle a beaucoup apprécié que je l’encourage à s’intégrer davantage, à sortir plus souvent, se faire des amis et à approfondir ses connaissances de la langue et la culture française. J’ai pu remarquer beaucoup de changements dans sa façon d’être, je vois qu’elle se sent beaucoup mieux.

De mon côté, j’ai vraiment apprécié de travailler sur le génogramme pour mieux comprendre l’héritage de nos familles respectives et comment cela influe sur notre relation.

On réalise tous les deux aujourd’hui comme c’était important de ne plus se laisser aller aux disputes. D’autant que chaque séance nous a apporté plus de paix et moins de tension à chaque fois. Ça nous a fait beaucoup de bien. On peut mieux supporter les critiques et les différences, les prendre de manière plus constructive et on recommence à retrouver la joie d’être ensemble un peu plus chaque jour.

Faire ce travail a été non seulement très utile mais aussi agréable pour nous deux.
On a appris à éviter de nous juger car ça n’aide vraiment pas, à profiter du moment présent et arrêter de se braquer. Aujourd’hui, on se comprend mieux et on fait plus attention à l’autre, à ce qu’il dit et ses sentiments, on a tout simplement arrêté de se voir comme des adversaires, des ennemis.

Grâce aux outils et aux exercices que Myriam nous a donné, notre manière de communiquer est plus fluide, moins sur les critiques, ce que je faisais constamment avant même quand je savais très bien que j’avais tort. On échange de manière plus constructive, en faisant attention à l’autre. C’est vraiment aidant quand on fait face à des difficultés.

Aujourd’hui, avec le recul, on réalise tous les deux comme nous enfin sur la bonne voie car nous sommes partis d’une relation désastreuse à la possibilité de nous comprendre et nous rapprocher.

Aujourd’hui, c’est encore un peu comme si nous étions des bambins qui apprennent tout juste à marcher mais surtout qui apprennent à aller mieux et à bâtir les bases de leur relation, de bonnes bases !

Il est sûr qu’il y a encore du chemin à parcourir, mais on a retrouvé le chemin qui fait qu’un peu plus chaque jour, nous sentons que nous sommes bien l’un pour l’autre et apprécions chaque moment que nous passons ensemble. Ce n’est plus une bataille l’un contre l’autre mais un cheminement ensemble et c’est génial.

Pascal et Mai Lin, 41 et 30 ans, Toulouse, Pack de séances

Couple dans la quarantaine amoureux qui s'enlace et rigoleC’était à une période très difficile de notre relation que nous avons pris contact avec Myriam. Alors que nous venions d’avoir notre petite Anna, Marcel avait découvert mon infidélité quelques années auparavant… Autant dire que rien n’allait plus dans notre relation. La culpabilité et les reproches étaient devenus notre quotidien. Quel que soit le contexte, cela revenait encore et encore sur le tapis et la situation était devenue invivable pour tous les deux.

On savait que l’on avait encore des sentiments l’un pour l’autre malgré tout et surtout, on voulait essayer de sauver notre foyer pour notre fille…
C’est sans doute pour cela que, contre toute attente, c’est Marcel qui m’a proposé cette thérapie et qui avait choisi Myriam Bidaud en faisant des recherches sur le net.

On voulait sauver et reconstruire notre couple et dépasser toute cette douleur, toute cette colère et ces sentiments négatifs qui étaient en train de nous détruire. On voulait aussi réapprendre à communiquer, se comprendre, notamment que Marcel comprenne à quel point j’étais mal quand j’ai fait cette terrible erreur.
Il ne me voyais plus et je voulais qu’il remarque que je pouvais vivre et faire des choses. Aujourd’hui, il l’a enfin réalisé et on apprend doucement à travailler ensemble sur les bases de notre relation et de notre petite famille.

A travers les différents exercices que Myriam nous a donné et avec son impartialité et sa neutralité durant tout l’accompagnement, on a pu découvrir ce que sont concessions, le pardon et à quel point on pouvait se reconnecter ensemble… On a réappris les bases même de la communication et comment vivre et se comprendre avec nos émotions respectives et nos différences…

C’est vrai qu’il y a eu des moments difficiles comme les cinq minutes d’écoute, car je n’avais pas forcément envie d’entendre tous les ressentiments et la colère de Marcel envers moi, mais je ne regrette aucun moment de cette thérapie car à chaque difficulté, on a eu des résultats positifs sur notre couple.

Aujourd’hui, nous avons une vie plus stable, plus équilibrée avec moins de culpabilité et de ressentiment et plus de dialogue et de bienveillance.
On est bien tous les deux, mais aussi et surtout bien pour notre famille et notre fille Anna.
Plus de confiance également et un meilleur équilibre pour tous les deux et notre vie quotidienne est plus douce, loin de ces jours gris où on n’était plus des colocataires qu’un couple.

Franchement, de ce travail fait avec Myriam, j’ai tout apprécié, et je pense que Marcel aussi car si on avait attendu encore plus, je ne suis pas sûre que l’on aurait pu surmonter tout cela. C’est pour cela qu’il ne faut pas attendre le seuil critique et qu’il ne faut pas hésiter à demander l’aide d’un professionnel quand la situation nous dépasse.

Marcel et Audrey, 41 et 39 ans, Düsseldorf, Forfait Connexion

Couple jeune sur le dos l'un de l'autreIl y a eu infidélité dans notre couple et à la base, nous avions déjà des problèmes de communication alors cela n’a fait qu’empirer la situation.

J’avais en moi tellement de colère que je n’avais pas réussi à exprimer par rapport à tout cela que je n’arrivais même plus à parler sans crier sur Adrien. J’étais devenue tellement agressive, voire violente lorsque je m’adressais à lui.

Quelques mois avant de prendre contact avec Myriam, je l’avais obligé à suivre une thérapie car comme il avait été infidèle, je pensais que forcément le problème ne venait que de lui.
Malheureusement, cette première expérience ne lui convenait pas alors il a arrêté et fait des recherches pour trouver un autre thérapeute. Il voulait vraiment faire une thérapie car je le lui avais demandé et il voulait tout faire pour sauver notre mariage…

C’est comme ça qu’il avait trouvé le contact de Myriam qui propose les séances à distance donc pour lui, c’était pile ce qu’il lui fallait.
Après un premier contact, j’étais étonnée qu’il me demande de faire une thérapie de couple. Et à la vue de tous ses efforts, et de toute l’agressivité que ressentais à chaque fois en sa présence, je me suis dit que peut-être j’avais aussi des sentiments à mettre au clair, alors j’ai dit oui.

La première séance a été tout de suite rassurante car Myriam a su nous mettre en confiance. Et plus elles s’enchaînaient, plus les blocages tombaient les uns après les autres.
Il y a eu notamment une séance où j’ai enfin pu « vider mon sac » et dire à Adrien tout ce que je ressentais, ce que je pensais et ce que j’attendais de lui. C’était tellement libérateur.
Pour lui, ce n’était sûrement pas agréable à entendre mais grâce à cela, on a pu faire un grand pas et se rapprocher de nouveau après plusieurs mois.

J’avais réalisé comme je pouvais être dure des fois et comme il lui était impossible de deviner ce que j’attendais de lui alors que je ne lui disais rien.
Lui, de son côté a compris comme toute cette histoire a été dure pour moi, tout autant que ces premières réactions.

A chaque fois que l’infidélité revenait sur le tapis et que l’on était sur le point de sombrer à nouveau dans le gouffre de reproches, la défensive, la colère et la culpabilité, Myriam a su nous guider, nous orienter vers la compréhension avec des repères précis et efficaces. Elle mettait toujours le doigt sur le bon bouton pour que nous apprenions à jongler avec nos différences et nos sentiments respectifs, toujours avec impartialité et bienveillance. C’était apaisant.

Et puis, petit à petit, le dialogue a repris hors des séances Skype, plus calmes et posés. On a appris à plus s’intéresser à l’autre et l’écouter au lieu de garder toujours une idée toute faite sur ce que l’on croit savoir et au fur et à mesure, on a beaucoup appris l’un sur l’autre. C’était comme refaire connaissance.

Quand on a fait l’exercice de la ligne de vie, on était tous les deux surpris de découvrir qu’en fait, on imaginait encore un avenir ensemble et on a réalisé qu’il pouvait être bien, à trois avec notre fils Eliott.
C’est impensable que l’on ait pu être aussi bien aujourd’hui si on avait compté sur nous seuls. Car oui, faire une thérapie, ce n’est pas seulement rester en face d’une personne et tout déverser. Tous les outils et les exercices que Myriam nous a donnés étaient indispensables pour que l’on soit rendus là aujourd’hui…

Nous sommes plus forts ensemble après cette douloureuse épreuve et nous sommes bien plus unis et avec des perspectives d’avenir pour notre couple et notre foyer.

Adrien et Sédinah, 40 et 36 ans, Portland, Forfait Connexion

Couple dans la trentaine enlacé et compliceA deux doigts de mettre fin à notre mariage, sans plus aucune communication et encore moins de compréhension entre nous, c’est à ce moment-là que j’ai proposé à David de suivre une thérapie de couple.

Bien sûr, il n’était pas emballé.

Et comme je sais que cela a plus de chance de marcher quand l’on y croit au moins un peu, j’ai fait des recherches et j’ai proposé à David la thérapie à distance peu de temps après. C’est là qui’il a dit oui et que l’on a commencé notre travail avec Myriam.

Nous sommes tous les deux assez puérils et cela se reflète souvent dans notre vie de couple. C’est pour cela que j’ai été choquée dans un premier temps, puis émue par le fait qu’il soit touché par ce que je ressentais et que je lui ai toujours caché… Quand j’ai réalisé toute sa sensibilité, j’ai été moi aussi bouleversée et je ne pouvais plus nier à quel point je pouvais encore l’aimer et surtout que c’est réciproque…

C’est vrai qu’il y a eu des moments extrêmement difficiles à gérer émotionnellement et cela même si c’était des séances Skype. Mais ces séances où on s’est engueulés, on s’est fait la gueule nous ont permis de parler à cœur ouvert et d’arrêter de fuir la confrontation.

Myriam nous a écouté, nous a accompagné et grâce aux nombreux exercices qu’elle nous a donnés, nous avons peu à peu laissé tomber nos défenses et appris à parler ouvertement et posément, même des choses qui dérangent.

Aujourd’hui, notre couple a eu un nouveau souffle et beaucoup de choses ont évolué, dans le bon sens. On sait désormais communiquer de la bonne manière, celle qui nous convient à tous les deux, on se fait confiance et on prend nos décisions à deux, plus chacun de son côté. Aujourd’hui aussi, nous avons de nouveau des projets d’avenir ensemble.

Une des grande amélioration de cet accompagnement a aussi été le fait que nous nous montrons moins exigeants l’un envers l’autre, surtout moi, et on sait exprimer ce que l’on attend car l’autre n’est pas devin.
On partage tout aujourd’hui et ça permet à notre couple d’être encore plus soudé et, contre toute attente, cela nous a rendu vraiment plus matures. Même nos amis nous l’on fait remarquer, du coup, je leur donne même des conseils à l’occasion ! Je leur conseille même la thérapie car je pense qu’il ne faut pas attendre que tout aille mal avant demander une aide extérieure, des solutions pour aller mieux et bien !

David et Renée, 32 et 28 ans, Nantes, Forfait Connexion

Couple quarantaine se tenant par l'épauleNous vivions déjà séparément quand elle m’a proposé de faire cette thérapie qui, selon elle allait lui prouver que tout était vraiment fini entre nous… C’est pour cela que j’ai accepté, moi qui n’aie jamais vraiment été convaincu par l’efficacité de tout ce qui touchait à la psychologie.

En même temps, la voir si sûre d’elle d’avoir tourné la page a provoqué un déclic en moi : j’allais vraiment la perdre, et pour de bon cette fois. C’est pour ça que j’ai accepté sa proposition.

Les premières séances, même à distance, étaient particulièrement pénibles pour moi, notamment réaliser qu’elle emmagasinait tellement de colère et de ressentiment. Je sais que pour elle non plus, ce n’était pas facile car on a, tous les deux, dû écouter des choses que l’on a évité durant des semaines, non des mois…

Un point sur lequel nous étions d’accord et que l’on avait besoin d’une aide extérieure et Myriam était pile la personne qu’il nous fallait. A aucun moment on ne s’est senti jugé et ça nous a permis de nous ouvrir petit à petit l’un à l’autre. Myriam ne prenait pas de parti et pourtant, grâce à ces interventions, elle a su mettre le doigt, à chaque fois, sur ce qu’il fallait pour déverrouiller les serrures, surtout de Joelle.

Ça ne semblait pas gagner d’avance mais, à chaque séance, elle et moi retrouvions de plus en plus confiance en notre couple. Et nous avions même fini par réaliser que l’on partageait la même vision, les mêmes objectifs, surtout concernant notre vie de famille avec les petites, mais aussi les mêmes valeurs. Et tout ça, nous n’aurions jamais pu nous en apercevoir sans le travail ensemble.

Les projets ensemble commencent à prendre forme et une situation plus stable pour tous les deux professionnellement est le grand plus qui vient s’ajouter au tableau ! Autant dire que l’on se retrouve là où on ne l’aurait jamais soupçonné avant de venir voir Myriam. Tout cela n’aurait jamais été possible sans ce travail fait ensemble, et c’est moi qui ne suis pas fan de tout ce qui est thérapie qui doit l’admettre aujourd’hui.

Antoine et Joelle, 43 et 39 ans, Malte, Forfait Connexion

Jeune couple qui s'enlaceJuste avant de prendre contact avec Myriam, je venais de demander à Pierrot de définitivement sortir de ma vie car notre situation devenait invivable, pour nous deux comme pour mes enfants.

Sortant d’une première union où les disputes et les coups de gueule étaient interdites, j’avais très peur d’un nouvel échec ce qui bloquait énormément notre communication, du coup les tensions s’accumulaient.

Tous les deux, nous avons eu des éducations totalement opposées et c’est pour cela que je trouvais que ça ne pouvait tout simplement plus marcher entre nous.

Lui, de son côté, n’arrivait pas à se résigner à juste tout envoyer balader car il tenait véritablement à mes enfants et à moi. Cela, je ne l’avais d’ailleurs vraiment réalisé qu’au fil des séances avec Myriam. Myriam a su ouvrir les bonnes portes pour que Pierrot et moi nous apprenions à nous écouter, communiquer et surtout nous comprendre.

Il y a eu notamment l’exercice du schéma familial qui m’a ouvert les yeux sur le passé difficile de Pierrot et pourquoi, à la base, il était si réticent à l’idée de faire une thérapie et pourquoi cela n’a d’ailleurs pas marché la première fois.
Et quand je pense que malgré toutes les difficultés qu’il a à parler de lui, à partager, c’est lui qui a pris l’initiative de cet accompagnement de couple avec Myriam, je suis persuadée maintenant de son amour et du fait qu’il ne voulait vraiment pas me perdre, nous perdre.

Myriam a débloqué petit à petit les verrous, et même s’il y a encore des portes qui ne sont pas encore tout à fait ouvertes, même si des fois, la tension dans la voiture sur le chemin du retour était plus que lourde, grâce aux quelques séances que l’on a faites avec Myriam, le changement est saisissant.

Nous sommes vraiment, comme qui dirait plus en phase, aujourd’hui et nous sommes unis et prêts à aller au-devant des obstacles que nous allons rencontrer, il y a juste plus de confiance en l’avenir en nous. Nous attendons d’ailleurs un petit garçon, ce qui ne fait qu’augmenter notre bonheur de nous être retrouver et de construire notre avenir à cinq.

Pierrot ne se terre plus dans la négativité pour se protéger de toute déception éventuelle et ne s’isole plus quand il voit que j’évite les conflits.

De mon côté, j’ai appris que ce n’était pas bon du tout en fait de toujours le cacher aux enfants quand il y a quelque chose qui ne va pas. En fait, c’est normal que la vie ne soit pas parfaite. Avant, j’en avais honte et je ne parlais jamais de ce qui pouvait ne pas aller dans mon foyer, du coup, je gardais tout pour moi et ça n’allait pas mieux malgré tout.
Maintenant, on sait que même si des fois, il y a des coups de gueule, c’est normal et ça ne veut pas dire que c’est fini. Avec des discussions constructives (dont Myriam nous a donné le mode d’emploi !), nous construisons notre couple solidement. Franchement, moi dont la vie sentimentale était téléguidée par la peur, je n’aurais jamais pu dire un truc pareil avant !

Je suis heureuse et fière de dire qu’aujourd’hui, nous sommes heureux et authentiques dans notre relation comme dans notre famille et que quoiqu’il arrive, tout ira bien. J’ai la foi lol !

Pas besoin d’être au pied du mur pour demander de l’aide et même si c’est difficile et que ça prend un certain temps, ça en vaut réellement la peine. C’est pour cela qu’il faut se lancer et les séances avec Myriam ont changé nos vies !

Pierrot et Sylvianne, 29 et 31 ans, Valence, Forfait Connexion

Couple heureux et épanoui dans la quarantaineLorsque nous sommes entrés en contact avec Myriam, tout ne semblait être qu’obscurité et frayeur. Tandis que Jean Michel fondait beaucoup d’espoir sur ces séances, moi je voulais partir car je me sentais comme un meuble, tellement il ne faisait plus attention à moi et ne me regardait même plus. Tout devenait invivable pour moi et même lui voyait bien qu’il n’y avait plus de communication entre nous.

Au fur et à mesure que les séances Skype s’enchaînaient, nous avons doucement pris conscience de certaines choses qu’inconsciemment, nous refusions de voir.

Jean Michel a réalisé qu’il ne faisait pas assez attention à moi et petit à petit, cela a changé. Il se pose toujours beaucoup de questions et redoute sans doute plus que jamais la séparation, mais il est plus présent et a appris à voir les choses autrement et arrive à s’ouvrir à moi, à parler…

Quant à moi, je me sens encore coupable de notre situation, mais maintenant je comprends l’importance de ce qu’est demander de l’aide et ne plus attendre de lui, ni de notre mariage qu’il soit « parfait ».

Au final, notre plus grand regret est d’avoir attendu si longtemps, de ne pas avoir pris conscience de nos problèmes plus tôt.

Grâce à Myriam, même la vision que nous avons de notre couple a beaucoup évoluée et même si ce que pense ou fait Michel a encore beaucoup d’impact sur moi, coucher toutes mes peurs et mes angoisses sur papier comme elle me l’a conseillé m’aide énormément.

Jean Michel aussi a beaucoup changé et participe notamment beaucoup plus au sein de notre couple comme à la maison. Sa façon de penser aussi a changé et il a réalisé qu’il devait rebâtir sa confiance et son estime de lui-même.

Si nous devions donner un message à ceux qui hésitent encore, nous leur dirions tout simplement de ne pas faire comme nous et d’attendre trop longtemps pour résoudre ce qui aurait pu changer. Myriam est extraordinaire et nous a accompagné main dans la main avec bienveillance et professionnalisme. Nous ne sommes peut-être pas encore au bout de tous nos problèmes mais nous avons fait un énorme pas en avant continuons d’avancer, et nous le faisons enfin ensemble.

Céline et Jean Michel, 34 et 38 ans, Milan, Forfait Connexion

Couple marchant main dans la mainAu moment où nous avons pris contact avec Myriam Bidaud, nous venions d’apprendre que nous allions avoir notre troisième enfant mais surtout, nous étions sur le point de nous séparer car ça n’allait plus du tout entre nous et moi, dans ma tête, j’étais déjà seule car je le voyais déjà me quitter le jour de l’accouchement.

Après le cataclysme de la découverte que mon mari entretenait une relation un peu trop proche avec une de ses collègues, je lui ai dit qu’il nous fallait réagir et prendre les choses à bras le corps. Moi, je n’allais pas me laisser faire et me laisser piquer mon homme.

On sentait bien qu’il y avait de l’amour et un profond attachement entre nous mais on ne savait ni l’exprimer, ni aller au bout de ce qui n’allait pas entre nous pour arranger les choses. De plus, l’annonce de ma grossesse n’avait pas du tout arrangé les choses car nous ne l’avions pas du tout bien vécu mais au final, cela nous a permis d’avancer et de ne pas rester au point mort.

Au fil des séances Skype, beaucoup de changements se sont opérés entre nous, mais ce qui nous a tout de suite frappé, c’est que de mon côté, je maternais trop mon mari et du coup, je me focalisais sur ses angoisses et non les miennes et aussi je gérais tout alors que ce n’était pas mon rôle. De son côté, lui, une fois que j’ai pu lâcher du lest, il a appris à faire ce qu’il fallait et peu à peu ce que j’attendais de lui sans que je n’aies plus rien à demander, et au final, nous en étions plus légers, plus libres…

Tandis que je gagnais en patience et en capacité d’écoute, lui gagnait en maturité. Nous sommes passés par pas mal de phases difficiles, notamment tous les sujets délicats et à conflits qui se devaient d’être abordés, mais au bout du chemin, nous en sommes sortis plus forts, plus soudés et le plus important, nous nous sommes rendu compte de l’importance de l’autre dans notre couple, dans notre vie. C’est quand nous avons réalisé qu’il nous était devenu impossible de communiquer sans nous disputer et que nous étions comme des inconnus l’un pour l’autre que nous avons décidé de prendre contact avec Myriam.

Au fil des séances avec Myriam, nous sommes passés par des discussions profondes, des larmes, des coups de colère, en bref, tout un tas d’émotions qui nous ont permis d’en sortir plus positifs, avec des repères clairs et surtout des changements significatifs.

On sait aujourd’hui que peu importe ce qu’il pourrait se passer, nous pourrons le traverser ensemble car nous sommes plus forts tous les deux et contrairement à il y a quelques mois, nous apprécions enfin les moments que nous partageons ensemble. Nous ne tolérons plus tout simplement la présence de l’autre, nous aimons réellement ces moments à deux.

Grâce au travail fait avec Myriam, on sait ce que c’est de communiquer et de partager et on a appris à se pardonner pour reconstruire quelque chose de nouveau, de plus solide, basé sur la confiance, la compréhension et le respect des différences et des valeurs de l’autre.

Les éléments audios et tous les exercices du portail de formation nous ont obligés à nous mettre au travail, ce qui était loin d’être évident, mais le prix à payer pour avoir des résultats concrets, voire rapides.

Je vois maintenant que Ludovic fait de son mieux et que même si nous ne sommes pas pareil, ce n’est pas forcément une mauvaise chose, au contraire ! Nous sommes tous différents et surtout, nous sommes une famille, et ça, je l’avais presque oublié…

Ce que nous avons particulièrement aimé avec Myriam, c’est que ce n’est pas une thérapie comme le décrivent les stéréotypes avec une personne en face de nous qui nous demande de parler, parler et qui acquiesce occasionnellement mais c’est plus du coaching. Elle nous pose les bonnes questions et ne se contente pas d’écouter mais nous apprend aussi comment gérer nos émotions, en individuel comme en tant que couple. Elle nous donne les clés pour vivre ensemble et elle nous aide à mettre des mots sur ce qui ne va pas.

Nous avons pris conscience que ce sont nos conflits qui peuvent vraiment nous rapprocher.

Aujourd’hui, nous allons beaucoup mieux, en tant que couple mais aussi en tant que famille.

Ludovic et Andréa, 28 et 37 ans, Lisbonne, Forfait Connexion


Jeune couple amoureux qui s'enlace
C’est quand nous avons réalisé qu’il nous était devenu impossible de communiquer sans nous disputer et que nous étions comme des inconnus l’un pour l’autre que nous avons décidé de prendre contact avec Myriam.

L’un comme l’autre, on se sentait tellement seul et incompris, mais Aurélie plus encore car non seulement, elle avait n’avait plus aucune estime pour moi, mais elle se sentait excessive et intolérante.

Ce qui nous a réellement décidé, c’est qu’après avoir pesé le pour et le contre, on s’était rendu compte qu’on avait envie de nous donner une dernière chance de sauver notre mariage, notre famille et toutes ces années qui n’ont pas toujours été invivables.

Les moments les plus marquants de ces séances Skype avec Myriam ont été les prises de conscience.
Pour moi, de réaliser que ce que j’ai vécu dans ma famille avait constitué comme un frein, un obstacle à mon épanouissement dans notre vie de couple.
Pour elle, de réaliser qu’elle était trop exigeante et qu’inconsciemment, elle reconstituait le même schéma que sa mère.
Ensemble de comprendre les ficelles pour changer cela en profondeur et réellement reprendre les rênes de notre relation.

Bien entendu, au cours du travail avec Myriam, tout n’a pas toujours été rose. Nous sommes passés par des moments extrêmement difficiles qui nous ont fait comprendre à quel point l’équilibre que nous étions en train de mettre doucement en place était réellement fragile.

Pour Sylvain, sa vision des choses a radicalement changé, tandis que de mon côté, c’était ma façon d’être et le fait de me rendre responsable de tout ce qui n’allait pas entre nous qui a évolué et tout d’un coup, tout s’est éclairé : tout ça pouvait changer et c’est de là que notre relation a changé et que nous avons commencé à nous sentir mieux ensemble.

Petit à petit, on a recommencé à passer plus de temps ensemble et à vraiment apprécier ça. Ce qui nous faisait le plus défaut était le temps. Au fur et à mesure que l’on apprenait à s’organiser, cela à fini par se faire plus simplement.
Et de là, la communication a repris et les améliorations se sont ressenties dans plusieurs domaines de notre couple.

Peu à peu, les jugements se sont faits plus rares, l’écoute de l’autre et la volonté d’essayer de le comprendre ont pris leurs marques et aujourd’hui, nous sommes un couple épanoui et qui aimons passer du temps ensemble, c’est vraiment primordial, et qui a appris à communiquer en coupant court aux interprétations abusives.

En somme, nous ne pouvons que conseiller à tous ces couples qui sentent et savent qu’il y quelque chose à voir ensemble, qui ne va pas, il ne faut pas attendre que la plaie s’infecte avant de la traiter alors prenez contact avec Myriam, vous ne le regretterez pas !

Sylvain et Aurélie, 30 et 34 ans, Milan, Forfait Connexion


Couple dansant ensemble au bord d'une plage
C’est lorsque nous sommes arrivés à nous dire que la séparation nous convenait à tous les deux que l’on a commencé les séances avec Myriam.

On n’avait plus grand-chose à perdre, néanmoins, on s’était mis en tête Martin et moi qu’on pouvait quand même essayer de construire quelque chose d’autre…

De mon côté, j’étais résolue à partir et entre nous, il y avait une grande tristesse et beaucoup de résignation, comme si notre relation était déjà finie… Heureusement, nous avons pu dépasser tout cela grâce à Myriam.

Nous étions un couple très fusionnel Martin et moi, mais en fait, il nous a fallu beaucoup travailler sur nous-même pour réaliser que pour vraiment être bien ensemble, ce qui compte le plus est d’accepter l’autre tel qu’il est, avec ses différences et surtout de construire quelque chose ensemble en respectant tout ce qui faisait que nous n’étions pas une seule entité.
Et alors que nous étions un « vieux » couple avec nos 30 ans passés ensemble !

Les moments les plus importants de notre accompagnement sont sans doute quand la peur que Martin avait de moi s’était enfin envolé car nous avons pu en parler et j’ai réalisé qu’il m’était impossible de le changer selon mes attentes, attentes qui au final, ne sont pas les miennes mais juste ce que je pensais que les autres voulaient…
Nous nous sommes tous les deux rendus compte que c’était plus une question de co-responsabilité, ce qui nous a permis d’arrêter de rejeter la faute sur l’autre, et c’était un énorme pas en avant.

Grâce au travail de ligne de vie, nous avons pu prendre du recul et mettre la lumière sur ce qui posait réellement problème dans notre couple pour y apporter les corrections qu’il convenait et surtout nous avons pu comprendre qu’en fait, nous avions formé une équipe formidable depuis le début ! Que c’était un très beau parcours dont nous pouvions être profondément fiers.

Personnellement, je n’étais pas vraiment convaincu par les exercices d’écoute car je n’en voyais pas vraiment l’intérêt. Mais, au bout du compte, ils nous ont considérablement aidé, nous ont permis d’avancer et pour ma part, de prendre conscience que je n’écoutais pas si bien que ça et que j’avais tendance à interpréter, ce qui peut s’avérer néfaste dans la relation.

Nous avons pu développer et améliorer notre capacité à écouter, à discuter, et le plus important, à nous comprendre.
Beaucoup trouvent bizarre notre façon de vivre notre relation, notamment le fait que nous ne vivions plus ensemble, mais tant que cela nous convient, c’est ce qui compte le plus pour nous.

Nous respectons nos besoins respectifs, nous acceptons pleinement ce que l’autre est et aussi nous-même, et nous avons appris également à accepter ce que l’on appelle les limites de chacun.
Bien entendu, nous n’avons pas totalement tiré un trait sur l’éventualité de revivre ensemble un jour mais pour le moment, la situation nous convient à tous les deux et si le moment se présente, le cadre devra être soigneusement choisi.

Grâce au travail accompli avec Myriam, nous avons pu nous ancrer dans une relation plus profonde, avec plus de tendresse, de confiance et de complicité mais nous avons aussi pu faire tomber les barrières qui nous empêchaient de nous connecter, d’être aujourd’hui un couple vraiment différent et surtout vraiment comme nous le souhaitons.

C’est pour cela que nous encourageons vivement ceux et celles qui hésitent à entreprendre cette démarche avec Myriam car pour nous, ça a tout changé et ça a fait renaître notre couple.

Nous ne sommes peut-être pas un couple conventionnel car il nous a fallu avoir chacun notre lieu de vie pour nous retrouver mais aujourd’hui, même si l’avenir de Martin, professionnellement n’est pas au beau fixe, nous nous épaulons vraiment et nous savons que nous serons là l’un pour l’autre, avec plus de liberté et de tranquillité et avec des bases véritablement solides.

Martin et Jeanne, 46 et 47 ans, Moscou, Séances Skype


Couple malheureux séparé par un mur
Laurent et moi étions plongés dans une relation où régnaient l’incompréhension, l’isolement et une fuite en avant face à nos problèmes. C’est à ce moment que nous nous sommes décidés à prendre contact avec Myriam. Le fait, entre autres, que je ronfle beaucoup était devenu insupportable pour Laurent mais il ne me faisait pas part de sa frustration car la communication était devenue inexistante entre nous. A cause de tout cela, nous ne nous inspirions agacement et colère et au final, si ce n’était pas le silence, c’étaient les disputes qui s’enchainaient… Nous nous retrouvions face au mur, tout simplement.

Bien que l’initiative d’une thérapie de couple vienne de moi, c’est Laurent qui avait le plus d’attente car pour lui ces séances Skype avec Myriam étaient synonymes de potion magique. Il a d’ailleurs connu une période de focalisation sur lui-même, durant laquelle s’emballait facilement, monopolisait la parole et n’arrivait pas à se centrer sur l’écoute de l’autre. Heureusement, une fois qu’il avait dépassé ce cap, l’écoute s’était enfin installée et petit à petit, la considération de l’autre avait trouvé sa place.

Pour moi aussi, un énorme progrès avait pris place. J’ai appris ce qu’était prendre du recul, d’arrêter de m’enfoncer dans les discours intérieurs et d’être plus à l’écoute de moi-même et de Laurent, d’autant qu’il en avait tellement besoin. En fait, nous avions tous les deux des besoins que l’un comme l’autre, nous nous refusions à exprimer, mais grâce à la bienveillance et la présence de Myriam, tout cela est beaucoup plus clair maintenant, même si nous devons rester vigilants.

J’ai particulièrement apprécié l’exercice de la ligne de vie et ça me sert encore beaucoup aujourd’hui. Au fur et à mesure que nous avancions dans le programme, j’ai appris à plus reconsidérer les choses et la ligne de vie m’a vraiment beaucoup aidé dans cette voie. Aujourd’hui, j’accepte Laurent tel qu’il est et il n’est plus question de le changer, comme il y a à peine quelques mois, alors même que je ne ‘en rendais pas vraiment compte. Je peux à présent mettre des mots sur ce que je ressens. C’est tellement bon de pouvoir en parler ouvertement et surtout sereinement.

Grâce à Myriam, nous avons appris à dédramatiser les choses, à mieux nous écouter, en tant que personne mais aussi en tant que corps. Les problèmes de sommeil ne prennent plus autant d’ampleur dans notre relation. Nous nous respectons mieux à présent et avons réalisé que demander l’aide d’un professionnel est non seulement abordable et simple mais est une aide considérable car nous n’en serions jamais là où nous en sommes sans tout ce travail fait avec Myriam.

Si nous pouvions transmettre un message aux personnes qui hésitent encore, nous leur dirions juste « pourquoi attendre encore ? ». Myriam qui est vraiment à l’écoute et surtout professionnelle. Elle ne prend pas partie. Elle nous a assisté afin que nous puissions recréer le dialogue, une certaine confiance et au final, nous écouter et nous comprendre.

Aujourd’hui, nous avons tous les deux trouvé notre place dans notre couple et nous connaissons plus de sérénité, plus d’équilibre et surtout le respect est bel et bien présent. Nous avons même pu gérer nos soucis de sommeil, et ça c’est un bonus énorme !

Laurent et Nicole, 55 et 57 ans, Lille, Forfait Connexion

Couple debout face à une collineNous avons eu notre premier appel vidéo par Skype avec Myriam 2 ou 3 semaines après un gros clash. La situation s’était calmée mais les blessures étaient encore bien là.

Ma première surprise fut que mon mari accepte de participer lors de cette première séance skype. J’étais extrêmement émue par le fait qu’il consente à cette démarche. Cela prouvait qu’il tenait à notre couple et c’était très important pour moi. Il était tout de même sceptique car il ne savait pas à quoi s’attendre mais il voyait bien que je ne pouvais plus continuer comme ça.

J’avais déjà essayé beaucoup de choses de mon côté pour retrouver un certain bien être, notamment l’acupuncture et l’hypnose. En vain. J’ai alors compris que si notre couple ne fonctionnait plus, c’est ensemble qu’il fallait régler ça. Après s’être entretenu avec Myriam, nous avons choisi le forfait « co création » pour que notre couple et notre famille recomposée se portent mieux.

Avant la première séance vidéo, on avait beaucoup d’aprioris. Mais après avoir fait connaissance avec Myriam, ils ont très vite disparus. Ni mon mari ni moi ne nous sentions agressés, ou en position de devoir se justifier. Tout cela rendait les échanges agréables et faciles. Au fur et à mesure, on a apprécié les exercices donnés par Myriam. Ils arrivaient toujours à pic, marquant une étape dans notre réconciliation et l’ancrant davantage.

On a découvert qu’il existait des outils efficaces qui nous aidaient à parler de ce qui nous pesait sur le coeur sans avoir peur que cela soit mal interprété. C’était un véritable espace de libre expression et de partage. J’ai pu dire lors de ces séances des choses que je n’avais jamais exprimées avant.

J’ai particulièrement aimé l’exercice de ligne de vie couple qui a fait ressortir des choses importantes de notre vie de couple. Mon mari lui a agréablement été surpris par l’exercice du génogramme qui a fait ressortir des schémas familiaux qui déteignaient sur son attitude au sein du couple. Il n’aurait jamais pu s’en apercevoir sans Myriam.

Il a appris l’importance de s’exprimer et ce n’est pourtant pas dans sa nature. Pour moi qui aime partager, c’est un immense cadeau que de voir mon mari faire des efforts pour se dévoiler.

J’ai également compris durant les séances qu’on ne peut pas changer les gens. En revanche, Myriam m’a prouvé qu’il est possible de changer notre regard sur eux. En l’acceptant tel qu’il est, et sans chercher à le faire rentrer dans un moule, je me suis aperçue que mon mari m’aimait profondément et cette certitude est devenue un point d’ancrage très fort pour moi.

Myriam a cette faculté à mettre en confiance les gens. Le coaching à distance est agréable et pousse aux confidences. On se sent immédiatement pris en main et soutenu. Les exercices et les phases d’écoutes donnent véritablement l’impression d’avoir à faire à une professionnelle qui cherche d’abord à nous comprendre pour ensuite pouvoir nous aider de façon adaptée. Nous avons également accès à des exercices et vidéos sur la plateforme afin de nous aider dans la continuité de notre projet.

Aujourd’hui, mon mari et moi nous sentons plus proches qu’auparavant et nous prenons beaucoup de plaisir à être avec notre famille recomposée.  On a déjà plein de projets futurs, c’est dire si l’avenir ne nous inquiète plus !

Marie et Didier, 44 et 46 ans, Genève - Forfait Co Création

 

Deux personnes dur un banc devant un coucher de soleilNous avons contacté Myriam alors que notre couple s’était comme essoufflé. Nous ne faisions plus attention l’un à l’autre, comme si nous avions déserté notre couple. On vivait à deux, chacun de son côté. L’événement déclencheur a été une grosse discussion lors de laquelle Nathalie m’a dit « Fais comme tu veux, je m’en fous ». La réalité était que Nathalie ne savait plus si elle voulait être avec moi mais qu’elle avait encore moins envie de quelqu’un d’autre.

Après en avoir parlé à un collègue pour qui la thérapie de couple avait marché, je me suis dit pourquoi ne pas essayer ?

– Comme ce n’était pas le genre d’Eric de proposer une alternative telle qu’une thérapie, je me suis tout de suite dis : « pourquoi pas ? » et que même si je n’étais pas plus convaincue que cela, on aurait une occasion de tout mettre à plat.

Lors des premières séances, ça n’était pas facile car on devait aborder tous ces sujets que l’on avait pris soin d’éviter pendant longtemps et en se regardant en face… Cette étape a été la plus difficile, ensuite il y a eu la période un peu stagnante avant de sentir nettement l’amélioration dans notre relation, notre quotidien.

Nous avons particulièrement apprécié le fait que Myriam nous ait expliqué les choses sans jamais nous culpabiliser, mais au contraire en nous donnant à chaque obstacle, des exercices et le moyen de le surmonter. Nous en sommes sortis avec plus de compréhension de l’autre, plus de confiance et un sentiment de sécurité.

Aussi, au fur et à mesure que nous avancions dans le programme, nous pouvions voir que les zones d’ombre s’éclaircissaient, et que chacun arrivait petit à petit à identifier sa place dans la famille, notamment Eric qui s’est doucement rapproché de notre fils cadet. C’est toute la famille qui s’en est mieux portée.

Le travail de couple nous a permis de TROUVER une complicité qui n’avait jamais existé entre nous, avec une vraie tendresse, de l’affection. Nous avions pris conscience de l’amour que nous éprouvons l’un pour l’autre, chose essentielle que nous avions tendance à oublier, une manière de s’aimer que nous ignorions même.

Aujourd’hui, nous vivons notre dixième anniversaire de mariage avec un mélange de joie, de paix, et nous comptons bien célébrer cette « nouvelle » relation plus profonde, plus vraie et tellement plus satisfaisante. Et pour ceux qui nous lisent, nous avons envie de dire, n’attendez pas qu’il soit trop tard ! Lancez-vous!

Nathalie et Eric, 35 et 41 ans, Brignais - Forfait Connexion

Je vous accompagne

La méthode Atout Couple

Prendre rendez-vous pour un COACHING AVEC MOI

 

Téléchargez maintenant

Communication- Couple en Crise


 

Tout ce que vous devez savoir pour Transformer votre Vie Amoureuse


 

Célibataires : 10 Clés pour Trouver l’Âme Soeur