Olivier, 44 ans, Luxembourg, Forfait Clarté

 

Homme apaisé qui porte des lunettesJ’ai mis un certain temps avant de me décider à entamer une thérapie… Je sentais bien que j’en avais besoin et toutes les personnes qui m’entouraient et qui voyaient que je n’allais pas bien me l’avait conseillé depuis un moment déjà, mais j’attendais d’être prêt.
Au bout d’un moment, alors que je m’enlisais encore plus dans la dépression, j’ai eu un déclic et je me suis dit « on y va ! » car je ne le serai probablement vraiment jamais.

En faisant des recherches, en écoutant les conseils des personnes qui me connaissaient, je ms suis orienter vers la thérapie à distance. Je me suis dit que ce serait sûrement la clé car je ne me voyais pas encore aller à des rendez-vous dans un cabinet une à deux fois par semaine…
Et c’est comme ça que j’ai pris contact avec Myriam d’Atout Couple et que l’on a fait notre première séance Skype.

La première fois, j’ai encore eu du mal à m’ouvrir car comme au boulot, j’ai toujours eu des difficultés à dire les choses. C’est d’ailleurs une des problématiques que je voulais aborder car j’ai toujours eu l’habitude de me réfugier dans le travail quand ça n’allait pas. Et du coup, comme j’ai eu des accrochages avec mon patron et qu’au travail ça n’allait pas non plus, j’avais perdu pied et je commençais à sombrer.

Je ne pensais pas être capable d’aborder les sujets douloureux pour moi, encore moins avec une parfaite étrangère… Mais contre toute attente, la confiance s’est vite installée avec Myriam et en fin de compte, j’ai pu parler de tout ce qui me pesait, de toutes les zones d’ombre dans ma vie…

A la fin de chaque séance, j’étais bouleversé et c’était constamment la remise en question. Après chaque séance Skype notamment, je prenais toujours le temps d’écrire sur ce que je ressentais, je mettais mes émotions à plat. C’était un exercice que m’avait conseillé Myriam et ça m’avait tellement aidé que j’ai gardé cette habitude de coucher ce que je ressens par écrit jusqu’à aujourd’hui. Cela m’a beaucoup aidé à avancer et à me sentir mieux, à voir les choses d’un angle différent…

On a pu parler de tout, notamment une conversation que j’ai eu avec Myriam durant laquelle on a parlé de ma mère et des sentiments que j’en avais. Je me sentais coupable et impuissant par rapport à mes sentiments pour elle et je l’avais toujours mal vécu. Aujourd’hui, ça va mieux car j’ai fait le tri dans mes sentiments.

Ce travail avec Myriam était ce qu’il y avait de plus complet pour moi et c’était même au-dessus de mes attentes car on a fait le tour de tout ce qui était important pour moi.

Aujourd’hui, je suis plus serein, rassuré et j’ai aussi gagné en assurance, ce qui m’a aidé énormément dans ma vie professionnelle. Je me sens mieux dans ma vie et général et je n’ose même pas imaginer ce qu’aurait été ma vie si j’avais encore attendu…
Demander l’aide d’une professionnelle n’est pas une faiblesse et il serait temps de mettre un terme à ces pensées contre-productives. Moi je ne me serais jamais senti mieux si je n’avais pas fait ce travail sur moi, avec une aide extérieure qui me guide, m’écoute et me donne les outils pour avancer.

Depuis, j’ai vécu deux relations qui sont finies aujourd’hui mais je le vis plutôt bien et ce n’est pas la fin de ma vie sentimentale. Je suis positif et optimiste aujourd’hui, et comme le dit mon entourage, je respire la vie.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple