Max et Lily, 39 et 22 ans, Singapour, forfait Connexion

 

Couple marchant ensemble en se tenant par la mainAvant de prendre rendez-vous avec Myriam, avec Max, la situation devenait invivable car on vivait dans une ambiance quasi constamment tendue avec des reproches et des coups de gueules qui fusaient.
Pour moi, ça devenait urgent de trouver une solution car je ne supportais plus la situation et je voulais retrouver le couple que nous étions il y a à peine quelques années.

Pourtant, ayant toujours eu un emploi du temps professionnel vraiment chargé, je ne pouvais pas me permettre de me déplacer tout le temps et de me caler un moment régulièrement pour une thérapie. A côté du travail, j’avais aussi tout à gérer à la maison car Max n’était pas toujours disposé… C’est pour cela qu’en faisant des recherches, j’ai vu que Myriam proposait des séances à distance, et je me suis tout de suite dit « OUI ! ». Et quand Max était lui aussi partant quand je le lui ai proposé, c’était une porte vers la solution que j’attendais.

Pour Max, au départ, c’était surtout pour me faire plaisir mais petit à petit, les verrous ont sauté et pour la personne hermétique qu’il est, il a non seulement appris à écouter, notamment tout ce que j’avais sur le cœur, mais aussi à dire ce que lui ressentait. Et même dans la manière de s’exprimer, il a beaucoup changé. Avant c’était reproches sur reproches et s’il y a avait quoi que ce soit qui clochait, c’était forcément de ma faute à moi. Peu importe s’il blessait les gens, il ne se retenait pas exprimer clairement ce qu’il pensait et il pouvait faire la tête des jours durant pour un oui ou un non.
Aujourd’hui, il prend des pincettes et fait du mieux qu’il peut pour ne pas faire mal lorsqu’il dit ce qu’il pense et il a arrêté de bouder pendant des jours, et c’est un énorme pas pour lui comme pour moi car je ne me sens plus constamment coupable, limite inutile et surtout seule.

Pour ma part, j’ai pu aussi dénouer beaucoup de sentiments comme mes ressentis par rapport à ma famille et mon enfance. Je ressens moins de conflits émotionnels par rapport à mes origines et c’est un grand poids en moins pour moi.

Une des choses qui nous a aussi beaucoup aidé, c’est le fait de programmer une sortie tous les deux et quelques fois avec notre fils, au moins une fois par semaine. J’ai réalisé que le boulot pouvait ne pas être toujours prioritaire sur tout, sans pour autant être bâclé. Et même notre vie avec notre fils Dylan s’est plus consolidé et on je sens bien que même lui se sent mieux.

On a vraiment beaucoup apprécié les moments passés avec Myriam, même si techniquement nous n’étions pas au même endroit, car elle était vraiment présente avec nous et s’investissait avec nous pour que nous allions mieux sans une seule fois nous juger. Elle est à l’écoute et on cherchait des réponses ensemble, ça, ça a énormément compté pour nous. C’est pour cela que l’on n’hésiterait pas à une seconde à la recommander à tous les couples qui sentent qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans leur relation ou dans leur famille car elle vraiment professionnelle et pourtant vraiment bienveillante.

Aujourd’hui, nous sommes véritablement mieux et même s’il reste des points sur lesquels on s’embrouille encore, on a appris à les gérer de manière plus constructive, sans faire traîner les conflits en longueur inutilement. On s’écoute désormais et on a repris la communication, la bonne communication.
Jusqu’à maintenant par exemple, la question de la voie professionnelle ou la retraite à venir de Max n’est toujours pas tranchée mais on sait que tout va bien aller parce qu’on peut en parler sans que ça ne vire aux disputes lassantes et interminables.
On a également recommencer à discuter de l’avenir car on sait que l’on en a un et c’est le point le plus positif.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple