Christine, 64 ans, Caen, Pack de séances

 

Femme soixantaine qui regarde par la fenêtreDéjà, la première chose à dire, c’est que je suis maniaco-dépressive. Avant d’entamer les séances à distance avec Myriam, non seulement je le vivais vraiment mal, mais ma famille et tout mon entourage également. C’est mon état que je voulais à tout prix apprendre à gérer, c’est pour cela que j’ai fait ce travail surtout comme une thérapie de soutien.

Je me souviens aussi que c’était à une période de changement au sein de mon foyer car mes filles étaient en train de quitter la maison familiale. L’une pour aller s’installer à Barcelone et l’autre pour boucler sa thèse de fin d’étude. Du coup, avec Myriam, on a aussi pu travailler sur ma place de mère et d’épouse.

Une des choses que j’ai appréciées et qui me convenait, c’était la thérapeute entre autres choses. Elle est à l’écoute et bienveillante et après chaque séance, je réalisais qu’elle avait mis le doigt sur quelque chose.

Le fait que je puisse faire les séances depuis chez moi a aussi été un énorme bonus.
Comme on travaille dans une entreprise que l’on a fondé à deux avec mon mari, et avec mon rôle de mère à côté, ce n’était franchement pas évident d’aller à une séance toutes les semaines. Je pense même que je n’aurais pas pu aller au bout de ce travail sinon.

Ces séances Skype pour moi, c’étaient des moments privilégiés, seulement à moi et pendant lesquels je pouvais m’alléger, apprendre à me sentir bien, mieux par rapport à ma maladie.

Et puis d’ailleurs, aujourd’hui, je ne cherche plus à lutter contre mon état, du coup, je le vis vraiment mieux. Je suis moins perturbée, tout en acceptant ce qui m’arrive, en m’acceptant comment je suis, ce qui me permet de surfer plus facilement sur les vagues. Maintenant, ça passe plus vite et ça se passe mieux avec mon entourage.

On a aussi beaucoup travaillé sur les relations mère-fille, et avec mes filles, mais aussi avec ma mère.
Cela m’a permis de mieux accepter mon passé avec ma mère et de mieux gérer pour être bien avec mes deux filles. Je suis tellement fière d’elles aujourd’hui, de ce qu’elles sont devenues. Toutes ces relations se sont beaucoup améliorées, des liens plus forts, plus de bonheur et de complicité.

Ce qui a été assez dur en fait, c’est d’admettre que l’on ait besoin d’une aide, d’un soutien, et puis d’accorder sa confiance. Mais non seulement, Myriam a su me mettre en confiance, mais nos échanges n’ont jamais été altérés par mes états au fil de notre travail. Elle m’a vu au plus bas mais aussi dans la confiance en moi, pourtant elle est restée elle-même, soutenante et à l’écoute.

Aujourd’hui, je suis vraiment plus sereine. J’ai même de nouveaux projets, ce que je ne me suis plus permis depuis longtemps.
Mon mari et moi avons même décidé d’embaucher une troisième personne dans notre entreprise pour pouvoir souffler un peu et passer plus de temps ensemble. J’ai hâte de voir ce que cela va donner.

Au final, cette thérapie a été un tremplin pour moi, pour mon couple, pour ma famille et même pour mon travail, alors qu’à la base, je voulais juste essayer de mieux me comprendre. Vraiment, cela n’a été que du bien pour moi.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple