Christian et Magalie, 32 et 29 ans, Saint Pierre, Pack de séances

Couple heureux dans la trentaineQuand nous nous sommes décidés à suivre une thérapie de couple, nous avons décidé que ce qui était le mieux, compte tenu de nos emplois de temps respectifs, seraient des séances à distance. C’est pour cela que nous avons pris contact avec Myriam.
A ce moment-là, nous étions au bord de la séparation, mais nous voulions nous donner une dernière chance pour nos enfants. Nous nous serions déjà séparés il y a un bon moment s’ils n’étaient pas là…

Nous en étions arrivés à un point où quelques fois, nous n’arrivions même plus à nous tolérer dans le quotidien. Un rien agaçait Magalie, il suffisait d’un mot ou même une remarque, et ça devenait invivable.

Comme nous sommes tous les deux de nature plutôt réservée, ça a été vraiment difficile de nous ouvrir à une inconnue, et ce malgré le fait que c’étaient des séances Skype. Du coup, on pouvait quand même rester dans un environnement familier, en général, c’était la chambre pour que les enfants ne nous entendent pas.

Mais au fil des séances, les verrous se sont peu à peu ouverts et ça devenait plus facile à chaque fois, et surtout, ça nous faisait, à l’un comme à l’autre, beaucoup de bien, comme un poids en moins à chaque séance.

Magalie a pris conscience que de mon côté, je faisais des efforts et que c’était aussi difficile pour moi car j’avais le sentiment qu’elle n’était jamais contente ni satisfaite de ce que je faisais…

De mon côté, j’ai appris à quel point il était important de lui parler de ce que je ressentais car elle ne pouvait pas le deviner.

Durant tout notre travail d’accompagnement, il y a eu des hauts et des bas, mais nous avons pu mettre au clair des moments clés de notre histoire ainsi que la place de chacun dans notre foyer.
Grâce aux exercices, notamment la ligne de vie, nous nous replaçons mieux aujourd’hui dans nos rôles respectifs et de conjoint, mais aussi de parent. Nous sommes mieux ensemble et nous avons réaliser que si nous sommes bien tous les deux, les enfants le seront aussi.

Quant à la communication, le dialogue se réinstalle petit à petit. Et même si nous avons encore du chemin pour réapprendre à échanger. Le plus grand pas a été fait car nous avons réappris à essayer de comprendre l’autre. Maintenant, nous nous mettons moins de pression l’un envers l’autre et les disputes se sont petit à petit estompées.

Aujourd’hui, non seulement les choses se replacent doucement, mais comme on a repris les échanges. On réalise l’importance de la communication et on évite bien des conflits et des incompréhensions dans notre vie de tous les jours.

Si nous pouvons nous adresser à ces personnes qui ne sont pas encore décidées mais qui pourtant sentent qu’ils ont besoin de soutien et d’accompagnement, nous leur diront juste que ça nous a beaucoup aidé et que même après, les enseignements que nous en avons tirées nous sont encore bénéfiques aujourd’hui.
De plus, Myriam est une personne qui a véritablement su nous accompagner, nous écouter et nous a guidé à travers ses exercices et des questions pertinentes qui permettent de mettre des mots sur ce que nous ressentons, sans pour autant nous juger.

Nous pouvons enfin dire que nous sommes de nouveau, si ce n’est pour la première fois en fin de compte, une vraie famille où chacun s’est reconnu dans son rôle.
Et comme si les bonnes choses n’arrivaient jamais seules, j’ai aussi eu une promotion au boulot qui nous permet de vivre mieux et pourquoi pas de partir un peu en vacances tous ensemble très bientôt.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple