Passer les fêtes de fin d’année en famille ? Quel plaisir ! Mamie prépare ses meilleurs plats, les parents s’occupent de faire plaisir à tout le monde pour les cadeaux et les frères et soeurs (voire cousins/ cousines) ont toujours des anecdotes divertissantes pendant le repas. Les fêtes de fin d’années sont une belle occasion de se retrouver, surtout si chacun vit de son côté.

Malheureusement, avec le temps, les choses finissent par changer. Les années passent, et parfois, les fêtes ne sont pas aussi joyeuses que vous ne les aviez espérées. Les rancoeurs de ce qui s’est passé à Noël ou au réveillon de 2012. En bref, les fêtes de fin d’années sont toujours pleines de surprises avec la famille.

Lorsqu’on est en couple, c’est un problème de plus. On doit penser à sa famille et à la famille de son conjoint. Et, malheureusement, le mythe de la belle-mère en désaccord avec la relation s’avère souvent véridique… Des tensions, des non-dits, des paroles déplacées, etc. C’est ce qui vous attend chaque année lorsque vous devez faire le choix fatidique : « va-t-on chez mes parents ou chez tes parents pour les fêtes ? ».

En posant cette question, vous vous demandez : comment survivre une nouvelle année ? Comment éviter les conflits avec votre partenaire ? Comment éviter les conflits avec sa famille ? Est-il possible de trouver des compromis ?

Après la lecture de cet article, vous vous sentirez plus léger(e) et prêt(e) à vivre les fêtes de fin d’années plutôt que d’essayer d’y survivre !

 

Arrêtez d’idéaliser cette période !

On le sait, les fêtes de fin d’années, ce sont : les guirlandes, les décorations dignes des plus grands films américains, vos repas préférés rassemblés sur la même table et surtout de la nourriture en quantité pour 10 jours. Et le tout, sans oublier vos membres préférés de la famille autour de la table. En bref, les fêtes de fin d’années sont joyeuses, surprenantes et parfois même émouvantes. Cependant, elles peuvent aussi être décevantes ou tout simplement tristes. C’est pour ça qu’il est important de ne pas idéaliser cette période, de ne pas avoir trop d’attentes. Essayez de vivre le moment comme il vient, surtout si vous avez la chance de passer les fêtes avec votre conjoint(e).

Il est vrai que le moment difficile est souvent la réponse finale à la question : « où va-t-on cette année ? », mais si vous vous y rendez avec la peur au ventre, l’envie d’être éblouie ou la certitude que tout va finir par dégénérer, vous ne serez pas en mesure de profiter des fêtes. Gardez à l’esprit qu’il est possible que les choses ne se passent pas comme vous l’entendez, mais qu’il y aura toujours un moyen de gérer la situation lorsque le moment sera venu. Rien ne vous empêche de discuter avec votre partenaire avant de vous y rendre : « comment est ta famille ? À quoi dois-je m’attendre ? À qui dois-je faire attention ? Quels sont les sujets de conversation à éviter à table ? ». Si c’est votre conjoint(e) qui passe les fêtes dans votre famille, prenez les devants et expliquez-lui les coulisses de vos réunions de famille. Cela vous aidera à faire passer plus facilement la pilule si quelque chose ne se passe pas comme prévu. L’essentiel est que votre partenaire et vous passiez du bon temps ensemble.

 

Pensez à votre couple en priorité

C’est un peu la ligne directrice que vous devez suivre si vous passez les fêtes de fin d’année en couple. Ce genre de réunion de famille peut être épuisant, autant mentalement que physiquement, surtout si les choses ne se passent pas comme prévu. Entendez-vous à l’avance sur le déroulement de la soirée et sur les moments que vous passerez ensemble. Par exemple : mangez côte à côte, dites-lui de venir vous sauver à chaque fois que votre oncle Jean raconte ses anecdotes de pêche ou alors isolez-vous à des moments clés de la soirée.

L’essentiel est de vous soutenir mutuellement, et ça, même si votre belle-mère pense le contraire. Préservez votre intimité et pensez à deux !

 

Faites des compromis gagnants !

Ce n’est peut-être pas ce que vous souhaitez entendre, mais pour satisfaire tout le monde, il va falloir faire des compromis. Si vous passez les fêtes de fin d’année en couple, vous devez, à un moment ou un autre, profiter de ces « fêtes ». C’est pourquoi il est important de se mettre d’accord sur des compromis à l’avance. Mettez-vous d’accord pour éviter les conflits et communiquer immédiatement si un problème survient, même si cela concerne un membre de votre famille ou celle de votre conjoint(e) (cela implique que vous devez accepter toutes les critiques constructives à ce sujet).

Dans un autre registre, vous pouvez décider d’alterner les fêtes chaque année : une année dans votre famille, la suivante chez votre partenaire ou alors Noël dans votre famille et le Nouvel An chez la sienne. Trouvez un système qui vous convient à tous les deux. Une autre alternative est de vous organiser un « after ». Vous passez les fêtes en famille, certes, mais vous rentrez un peu plus tôt pour vous organiser une soirée en amoureux. Avec cette solution, vous pouvez profiter de votre famille et de votre partenaire jusqu’au bout de la nuit. Une multitude de possibilités s’offrent à vous, mais assurez-vous de mettre en place des ajustements gagnants pour tous les deux.

 

 

Les fêtes de fin d’année en couple n’ont pas à devenir une épreuve pour vous et votre partenaire. Vous pouvez trouver un moyen de les rendre intéressantes ou au moins passables, surtout si des tensions se sont installées. L’important est de continuer à y trouver l’un et l’autre votre compte, que cela soit de l’apaisement, du lien, de la connexion, que chacun puisse se dire « ce n’était peut-être pas ce que j’avais imaginé, mais ça m’allait ». Des tensions à table ? Au moins, le dîner est excellent. En procédant ainsi, vous arriverez à organiser vos fêtes de fin d’année en couple sans aucun souci.

 

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Partagez cet article !