Robert et Emilie, 54 et 55 ans, Cambridge, Forfait connexion

Couple dans la cinquantaine amoureux et compliceQuand nous avons pris contact avec Myriam, c’était comme si nous n’étions plus un couple mais que nous habitions tout simplement ensemble avec des enfants. On ne se parlait plus et les rares fois où cela arrivait, tout finissait par aller de travers et les longs moments de silence s’installaient, quelques fois pendant des jours…

De mon côté, j’attendais quelque chose, un signe ou une occasion pour juste partir et sortir de cet enfer qu’était ma vie. Robert n’était plus que l’homme avec qui je partage mon lit et nous ne communiquions plus du tout. Comme une dernière tentative, je lui ai proposé une thérapie de couple mais il était assez réticent. C’est pour cela que je me suis orientée vers les séances à distance et que j’ai décidé que ce serait avec Myriam Bidaud.
Robert a accepté cette alternative avec plus d’enthousiasme alors nous nous sommes lancés.

Quand nous avons commencé, nous ne pouvions pas nous adressés la parole sans que ça ne dégénère et que ça finisse par des crises de colère ou juste une sorte de guerre froide où l’on pouvait ne rien se dire pendant de jours.

Et puis, lors des séances Skype qui ont suivi, les langues se sont petit à petit déliées et l’écoute s’est installée.
Myriam a su trouver les sujets sensibles mais qui pouvaient nous rapprocher.

J’ai pu enfin aborder le sujet de ma famille, notamment mes parents et de mon mal-être par rapport à mon passé. J’ai tout de suite vu que cela a eu un impact sur notre relation… Tous les tabous et les non-dits ont progressivement laissés place aux échanges, à la compréhension et au rapprochement.

Plus on avançait dans notre travail avec Myriam, plus on découvrait des choses l’un sur l’autre et on a tout de suite réalisé que l’on avait encore tellement à apprendre de l’autre.

Même si c’étaient des séances à distance, ça nous a énormément aidé à nous reconnecter et Myriam, qui est de nature bienveillante, s’est montrée attentive, impartiale et surtout écoutait sans une once de jugement par rapport à ce que Robert et moi traversions.
C’est la principale raison qui a fait que nous avons pu parler véritablement de ce que nous ressentions, quel que soit le sujet. Ce qui est un peu dommage, c’est que nous n’avons pas eu le courage d’aborder le sujet de l’intimité, mais pourquoi pas un peu plus tard, lorsque nous serons tous seuls tous les deux ?

Même si ça peut être difficile, quand on veut sauver son couple, il est essentiel de demander l’aide d’un personne expérimentée, professionnelle et bienveillante comme Myriam, c’est pour cela que nous la recommandons auprès de tous ceux qui sentent qu’ils ne peuvent pas y arriver seuls.

Aujourd’hui, notre vie de couple, comme de famille se sont améliorées et pour certains soucis qui ne sont pas encore tout à fait résolus, on sait maintenant relativiser, conscients que les opinions et la perception des choses n’est pas toujours forcément la même pour nous deux. C’est vraiment notre façon de voir les choses qui a changé.
On est plus proche et on sait qu’ensemble, en mettant toujours en avant la communication et la compréhension, on pourra toujours faire face ensemble aux défis qui se présenteront.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple