Marjorie, 52 ans, Ohio, Pack de séances

 

Femme dans la cinquantaine souriante et portant des lunettesLorsque je me suis décidée à contacter Myriam, mon couple était en souffrance et ma confiance en moi aussi. La violence avait fait irruption dans mon mariage et en plus du sentiment de colère face à cet acte impardonnable pour moi, j’avais perdu tous mes repères.

Je savais que je n’allais jamais lui pardonner d’avoir lever la main sur moi. Je savais que l’on n’allait jamais pouvoir revenir en arrière. Mais à côté, je ne savais plus si le problème venait de moi, de lui ou si c’était le tout qui ne marchait plus. Je voulais le découvrir.

Même aujourd’hui, me re-projeter à cette époque est pénible. Mais de pouvoir en parler avec une personne qui n’émet pas de jugement et qui n’a pas d’idées préconçues sur la question m’a permis de faire beaucoup de chemin vers la redécouverte de moi-même et de ma relation de couple.

Non, je ne lui pardonnerai jamais. Mais j’ai réalisé que je peux quand même vivre avec et avancer, ensemble, à deux comme en famille.

Myriam a pu mettre le doigts sur beaucoup de choses, ce qui m’a permis de reconsidérer ce qu’il y avait en moi mais aussi en mon époux. Et grâce à notre travail ensemble, j’ai aussi pu me repositionner dans ma vie, dans mon couple et dans mon rôle de mère, car j’en étais arrivée à douter de mes capacités à être une bonne maman…

Reprendre ma place a été le pas le plus important et conséquent de ce cheminement pour en arriver où j’en suis rendue aujourd’hui.
Je suis plus sûre de moi, je sais faire des efforts relationnels, bien que ce ne soit pas toujours chose aisée, car j’ai réalisé que même le plus petit effort peut apporter de grands changements. Et je sais faire la différence entre ce que je perçois et ce que les autres perçoivent, autant que ce que je veux qu’ils perçoivent.

En gros, je suis plus actrice de ma vie et je peux affirmer que je l’ai reprise en main.

Dans mon couple aussi, il y a eu un grand bond en avant. On apprend à se retrouver, se redécouvrir et se reconquérir. Il sait aussi bien que le pardon n’est pas sur notre carte mais le fait que je réapprenne à l’encourager et le soutenir nous a beaucoup rapproché.
Nous avons même prévu un petit voyage en tête à tête pour ces vacances, alors que cela me paraissait inenvisageable il y a à peine 6 mois…


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple