Gregory et Émilie, 51 et 44 ans, Dublin, Forfait Connexion

 

Couple regarde dans la même directionQuand je suis arrivée à Dublin il y a vingt ans, j’avais mon idée de ce que devait être une femme à la maison. C’est pour cela que quand on a emménagé ensemble avec Gregory, même s’il y avait des périodes vraiment dures, je ne disais rien et je prenais beaucoup sur moi, reproches comme frustrations.
Et puis, au bout d’un moment, nous avons commencé les disputes interminables et sans issue. Toujours des reproches, toujours des conflits d’égo et au final, nous avons fini par nous voir plus comme des adversaires  que comme un couple.

Pour moi, c’était devenu évident, soit on trouvait une solution et on changeait, soit c’était terminé. Gregory lui, avait totalement exclus l’idée que notre situation ne s’améliore pas car pour lui, il n’était pas envisageable de tirer un trait sur toutes ces années, tous ces sacrifices et surtout sur notre famille, pour nous comme pour nos enfants. Je l’entends encore me dire « on ne renonce pas, on se donne une dernière chance ».

L’ambiance à la maison était devenue insoutenable car on n’arrivait tout simplement plus à communiquer sans nous crier dessus ou sans nous emmurer dans le silence, parfois des jours durant.
C’est pour cela que notre priorité était notre quotidien à la maison.

Comme Myriam propose des séances à distance, nous nous sommes tout de suite dit que c’était la clé, la solution car nous n’aurions pas nous déplacer. Et comme les séances étaient à la maison, après chaque séance, nous sentions tout de suite la différence. L’ambiance était plus détendue et plus calme. Enfin nous pouvions parler de ce que nous ressentions l’un vis-à-vis de l’autre, de notre situation, de nous-même car il y avait une tierce personne qui nous écoutait sans nous juger. C’était vraiment libérateur.

Nous avons tous les deux appris ce que parler de nos ressentis et écouter ce que l’autre avait sur le cœur pouvaient apporter à notre relation de couple. Les exercices d’écoute active, le fait de pouvoir enfin nous montrer tels que nous sommes, tout cela nous a permis de dépasser ces disputes et ce mutisme qui s’étaient installer au sein de notre relation.
Pour moi, notamment qui ai toujours été vu comme une personne solide, sans faiblesse, j’ai enfin pu briser cette image et me sentir libérée et acceptée par l’homme que j’aimais et que je n’avais jamais cessé d’aimer en fait.

Certaines séances étaient particulièrement dures pour Gregory et moi. On a eu beaucoup de mal à se comprendre certaines fois, surtout lors des premières séances, mais au fur et à mesure, grâce à la présence et la guidance de Myriam à travers chaque étape, nous nous sommes petit à petit retrouvés. Et le climat à la maison est redevenue agréable, voire mieux qu’à nos débuts.
Aujourd’hui, nous sommes plus détendus dans nos rôles de parents mais surtout de conjoints.
C’est tellement bon, surtout pour moi qui n’osait même plus espérer que notre quotidien et notre relation puisse aller mieux.

Ces sont les bases même qui ont été revues et réajustées pour que nous soyons enfin bien et en harmonie dans nos façons d’être et de fonctionner individuellement comme ensemble. Nous ne regrettons pas du tout d’avoir choisi Myriam pour nous donner cette dernière chance, car cela a payé au-delà de nos espérances.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple