Céline, 45 ans, Saint Leu, Pack de séances

 

Femme souriante portant des lunettesAvant de prendre contact avec Myriam, je n’arrêtais pas de me dire que je n’étais pas à la hauteur. J’en avais marre de regarder toujours les mêmes choses et j’étais en colère, avec moi-même et avec certaines personnes de mon entourage.
A côté de cela, je n’avais pas digéré certaines questions par rapport à ma formation de psy et je n’avais pas beaucoup de client non plus.
C’était un mélange de pleins de choses qui faisaient que je n’étais pas bien du tout, dispersée, mal dans ma peau et vraiment torturée, limite mortifiée à l’intérieur…

En gros, je voulais beaucoup mais faisais peu, ce qui me faisait me sentir encore plus mal.

C’est au moment où je me suis dit qu’il fallait impérativement que j’arrête de ruminer des choses négatives ainsi que ce sentiment d’insuffisance et que j’ai réalisé que c’était le moment.

J’ai toujours eu l’habitude d’aborder les choses en utilisant la psychothérapie mais cette fois-ci, ça n’allait vraiment plus, j’avais besoin de l’aide d’un professionnel.

Bien que nos séances aient été à distance, j’ai eu du mal à parler de mon malaise intérieur à Myriam.
Au début, c’était très joyeux mais pas très impliquant. Et puis, au fur et à mesure, le fait qu’elle se soit montrée si soutenante m’a aidé à m’ouvrir et à peu à peu lui parler de tous ces sentiments qui se bousculaient en moi. J’avais réussi à m’ouvrir même si c’était réellement difficile.

Il y avait notamment une phase pendant laquelle nous ne nous sommes pas du tout comprises, ce qui m’a donné l’impression que c’était plus difficile pour moi de lui faire confiance.
Et puis au bout du compte, j’ai réalisé et accepté que cela pouvait aussi se produire avec mes clients et cela m’a énormément aidé, notamment à me détacher d’une personne dont la présence n’était pas bonne pour moi…

Le fait que l’on ait aussi abordé d’autres problématiques, comme mon couple ou encore mon intimité, m’a permis d’évoluer en tant que femme mais aussi en tant qu’épouse. Avec mon mari, on est dans la construction de quelque chose de nouveau, plaisant et de régénérant, mais surtout de posé car j’ai appris à accorder plus d’espace à mon mari dans ma façon de concevoir les choses.

Franchement, il y a tellement de choses que j’ai apprécié dans cet accompagnement que je ne saurais par où commencer…

J’ai apprécié mon engagement dans le travail et ma propre régularité dans le travail. J’avais envie d’aller jusqu’au bout et c’était un sentiment génial. J’ai aimé son non jugement, ce qui m’a permis de lui faire confiance et parler sans retenue avec elle. Le fait que Myriam parle aussi beaucoup, m’a énormément aidé car quand une conversation ne va que dans un sens, je ressens très vite de l’ennui et j’ai peur de tomber dans le vide de mon silence…

Maintenant, je rumine moins et je me sens moins nulle. J’ai aussi appris que ce qui m’anime est lié à mon intention et du coup, à me focaliser sur quelque chose pour changer ce que je ressens.

Dans mon travail aussi, j’ai appris à plus écouter et à être moins dans la certitude ce qui fait que maintenant, je suis plus ouverte aux événements et j’ai moins d’opinions.
En fait, le fait de n’être sûre de rien ouvre sur de nouvelles perspectives et laisse la place à pleins de belles choses.

Si je devais parler de mon expérience avec Myriam à mon entourage, je leur dirais tout simplement qu’à aucun moment, je ne me suis sentie mal à l’aise et qu’elle a toujours été là, bienveillante et soutenante.
Ma connexion avec elle s’est faite de manière fluide et il y a quelque chose de simple, de doux et surtout d’accueillant chez elle qui fait que l’on se sent bien en sa présence.
Et une des choses que j’ai le plus apprécié avec Myriam, et que oui, il y a des moments où elle nous bouscule, car il y a des moments où il le faut, mais elle le fait de manière tendre et cela fait que l’on ne se referme pas.

Si je devais résumer ma vie aujourd’hui…
Je suis sur un nouveau chemin avec pleins de nouveautés possibles et surtout de plus cool et plus vivant.
Aujourd’hui, je vis à la fois ce qu’est la responsabilité et la liberté car j’ai enfin pleinement conscience que c’est moi qui suis à l’origine de ce que je fais et de ce que je ressens et surtout que quelques fois, il est possible de lâcher prise. Et tout cela, ça fait du bien !


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple