Adrien et Sédinah, 40 et 36 ans, Portland, Forfait Connexion

 

Couple jeune sur le dos l'un de l'autreIl y a eu infidélité dans notre couple alors qu’à la base, nous avions déjà des problèmes de communication… C’est pour cela n’a fait qu’empirer la situation.

J’avais en moi tellement de colère que je n’avais pas réussi à exprimer par rapport à toute cette situation que je n’arrivais même plus à parler sans crier sur Adrien. J’étais devenue tellement agressive, voire violente lorsque je m’adressais à lui.

Quelques mois avant de prendre contact avec Myriam, je l’avais obligé à suivre une thérapie car comme il avait été infidèle, je pensais que forcément le problème ne venait que de lui.
Malheureusement, cette première expérience ne lui convenait pas alors il a arrêté et fait des recherches pour trouver un autre thérapeute. Il voulait vraiment faire une thérapie car je le lui avais demandé et il voulait tout faire pour sauver notre mariage…

C’est comme ça qu’il avait trouvé le contact de Myriam qui propose les séances à distance donc pour lui, c’était pile ce qu’il lui fallait.
J’étais vraiment étonnée qu’il me demande de faire une thérapie de couple. Et à la vue de tous ses efforts, et de toute l’agressivité que ressentais à chaque fois en sa présence, je me suis dit que peut-être, j’avais aussi des sentiments à mettre au clair moi aussi, alors j’ai dit oui.

La première séance a tout de suite été rassurante car Myriam a su nous mettre en confiance. Et plus elles s’enchaînaient, plus les blocages tombaient les uns après les autres.
Il y a eu notamment une séance où j’ai enfin pu « vider mon sac » et dire à Adrien tout ce que je ressentais, ce que je pensais et ce que j’attendais de lui. C’était incroyablement libérateur.
Pour lui, ce n’était sûrement pas agréable à entendre mais grâce à cela, on a pu faire un grand pas et se rapprocher de nouveau après plusieurs mois.

J’avais réalisé comme je pouvais être dure quelques fois et comme il lui était impossible de deviner ce que j’attendais de lui alors que je ne lui disais rien.
Lui, de son côté a compris comme toute cette histoire a été dure pour moi, tout autant que ses premières réactions.

A chaque fois que l’infidélité revenait sur le tapis et que l’on était sur le point de sombrer à nouveau dans le gouffre de reproches, la défensive, la colère et la culpabilité, Myriam a su nous guider, nous orienter vers la compréhension avec des repères précis et efficaces. Elle mettait toujours le doigt sur le bon bouton pour que nous apprenions à jongler avec nos différences et nos sentiments respectifs, toujours avec impartialité et bienveillance. C’était apaisant.

Et puis, petit à petit, le dialogue a repris hors des séances Skype, plus calmes et posés. On a appris à plus s’intéresser à l’autre et l’écouter au lieu de garder toujours une idée toute faite sur ce que l’on croit savoir. Et au fur et à mesure, on a beaucoup appris l’un sur l’autre. C’était comme refaire connaissance.

Quand on a fait l’exercice de la ligne de vie, on était tous les deux surpris de découvrir qu’en fait, on imaginait encore un avenir ensemble et on a réalisé qu’il pouvait être bien, à trois avec notre fils Eliott.
C’est impensable que l’on ait pu être aussi bien aujourd’hui si on n’avait compté que sur nous seuls. Car oui, faire une thérapie, ce n’est pas seulement rester en face d’une personne et tout déverser. Tous les outils et les exercices que Myriam nous a donnés étaient indispensables pour que l’on soit rendus là où nous en sommes aujourd’hui…

Nous sommes plus forts ensemble après cette douloureuse épreuve et nous sommes bien plus unis, avec des perspectives d’avenir pour notre couple et notre foyer.


Téléchargez maintenant

Le kit de survie

Communication dans le Couple